Guinée : La FIFA met en garde, une exclusion de la CAN envisagée

Guinée : La FIFA met en garde, une exclusion de la CAN envisagée ©Media365

Patrick Juillard, Media365, publié le mercredi 29 novembre 2023 à 12h15

La FIFA est intervenue sans tarder suite à la crise institutionnelle qui secoue la Fédération guinéenne de football, jusqu'à agiter la menace d'une exclusion de la CAN.



La Guinée est dans la tourmente à moins de deux mois de la CAN. Qualifié pour cette édition 2023, le Syli national paye les conséquences de la crise institutionnelle qui secoue la Fédération guinéenne de football, dont l'élection du bureau exécutif a été reportée sine die ce week-end en raison du boycott des clubs du groupement G47. Dépêché à Conakry, un émissaire de la FIFA, Gelson Fernandes, a haussé le ton et fait planer la menace de sanctions, qui pourraient aller jusqu'à une exclusion de la CAN lors de laquelle les coéquipiers de François Kamano évolueront dans le groupe C avec le Sénégal, champion d'Afrique en titre, le Cameroun et la Gambie.

Un « fiasco » aux yeux de la FIFA

« La Guinée est maîtresse de son destin, elle choisit ce qu'elle veut faire. C'est la Guinée qui décide où elle veut aller et dans quelle catégorie de Fédérations et de pays elle veut se placer... Je le dis clairement et honnêtement, la balle est dans le camp de la Guinée, pas dans le camp de la FIFA ni dans le camp de la CAF. Si les gens décident de se mettre ensemble et de travailler pour qu'on avance, on le fait », a déclaré Fernandes, directeur régional de la division des associations membres de la FIFA pour l'Afrique.

« La situation est grave. C'est un fiasco, je dirais même que c'est un fiasco historique. Personnellement, en tant que directeur Afrique, c'est un désaveu terrible, et ça fait mal. On ne peut pas arriver dans des situations pareilles à l'orée d'une Coupe d'Afrique des nations », a regretté l'ancien Rennais, avant de conclure. « D'autres conséquences plus graves peuvent venir encore. »

Une chance de se rattraper ?

Si une menace de sanctions plane donc, les instances internationales vont d'abord laisser à la Guinée une chance de se rattraper. La FIFA et la CAF, nous apprend Foot224, ont demandé à la commission électorale d'élaborer une nouvelle feuille de route afin de poursuivre le processus électoral. Autrement dit organiser les élections dans les districts et les ligues qui n'ont pas encore de bureaux validés et passer à l'élection du comité exécutif de la Féguifoot. La balle est encore dans le camp de la Guinée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.