Grèce : Alors qu'il devait rejoindre le club de Larissa, un joueur arménien mobilisé pour la guerre

Grèce : Alors qu'il devait rejoindre le club de Larissa, un joueur arménien mobilisé pour la guerre©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le mercredi 30 septembre 2020 à 10h00

Alors qu'il aurait dû rejoindre le club de Larissa en Grèce, l'international Varazdat Haroyan a été mobilisé par son pays, soit l'Arménie, qui s'apprêterait à entrer en guerre contre l'Azerbaïdjan.

Ce défenseur est contraint de mettre sa carrière de footballeur entre parenthèses. Varazdat Haroyan, âgé aujourd'hui de 28 ans et qui a évolué, par le passé, en Iran à Padideh (2016-17) ou bien encore en Arménie à Pyunik (2009-16) ainsi qu'à Patani (2008), a été mobilisé par son pays pour la guerre. Le joueur arménien s'apprêtait pourtant à rejoindre le club de Larissa, situé en Grèce. Pour cela, le footballeur avait rompu, à l'amiable, son contrat, ce mois-ci, avec la formation russe de Iekaterinbourg, avec qui il avait joué 55 rencontres, sur trois saisons, pour un total de trois buts inscrits. Finalement, son arrivée dans cette nouvelle équipe doit donc être reportée.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan bientôt en guerre ?

Dans un message de son agent adressé à Alexis Kougias, soit le propriétaire de Larissa, il est précisé que le joueur « a été mobilisé, comme tous les citoyens arméniens de moins de 40 ans, et il est déjà dans la zone de guerre. » Cet international, qui compte 51 sélections à son actif, était présent dans l'équipe nationale arménienne de football, qui avait ainsi notamment affronté la France en 2014, à l'époque où un certain André-Pierre Gignac, notamment, était encore sous le maillot des Bleus. L'Arménie s'apprêterait à entrer en guerre contre l'Azerbaïdjan. D'ailleurs, à ce propos, le conseil de sécurité de l'ONU devait se réunir en urgence ce mardi soir, pour en discuter et éviter que cela n'arrive, afin de ne pas déstabiliser le Caucase du Sud et empêcher l'intervention de la Turquie ou bien encore de la Russie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.