Gabon : Enquête ouverte par la FIFA pour pédophilie

Gabon : Enquête ouverte par la FIFA pour pédophilie©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mercredi 12 janvier 2022 à 18h30

Suite à un article paru dans The Guardian, le comité d'éthique de la FIFA a ouvert une enquête au Gabon sur de nombreuses accusations d'agressions sexuelles sur des enfants.



Nouvelle affaire de pédophilie dans le football. En effet, alors que The Guardian a récemment publié un article à propos d'accusations d'agressions sexuelles présumées sur des centaines d'enfants au Gabon, la FIFA n'a pas mis longtemps à réagir à ce sujet et a ouvert une enquête via son comité d'éthique. Ainsi, Patrick Assoumou Eyi, l'ancien entraîneur de l'équipe nationale des moins de 17 ans jusqu'en 2017, mais également Orphée Mickala et Triphel Mabicka, deux autres entraîneurs, ont dernièrement été mis en examen pour "viols sur mineurs." Le premier cité, devenu par la suite directeur technique de la ligue de football de l'Estuaire (la province de Libreville), a notamment été arrêté par les autorités locales le 20 décembre dernier et les trois accusés risquent désormais 30 ans de réclusion criminelle. « Devant la gravité des allégations, nous pouvons confirmer que le comité d'éthique indépendant de la FIFA a ouvert une enquête », a pour sa part reconnu un porte-parole de la Fédération gabonaise, dans des propos recueillis par l'AFP.

D'autres personnes liées à l'affaire ?

Une affaire « très grave et inacceptable », a pour sa part réagi Ali Bongo Ondimba, le président du pays. Si le football est touché, ce n'est pas le seul sport à connaître de tels agissements au Gabon. Un entraîneur de taekwondo, Martin Avera, a également été arrêté par la police, le 29 décembre, suite à des « faits de pédophilie » présumés sur de « nombreuses victimes. » Un des auteurs de l'article publié par The Guardian, Romain Molina a également expliqué sur France 24 que d'autres personnes étaient mêlées de près ou de loin à cette affaire, qui dure depuis environ 30 ans. Le journaliste d'investigation français vise notamment Serge Mombo, l'intendant des Panthères, qui est actuellement présent au Cameroun pour la CAN, qui serait l'auteur de faits similaires et couverts par Pierre Alain Mounguengui, le président de la Fédération gabonaise de football. Pour rappel, Molina avait déjà permis de mettre en lumière les agissements de Yves Jean-Bart, l'ancien président de la Fédération haïtienne, également lié à des affaires similaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.