Flamini cité dans les "Paradise Papers" pour optimisation fiscale

Flamini cité dans les "Paradise Papers" pour optimisation fiscale©Media365

Rédaction , publié le samedi 11 novembre 2017 à 09h13

D'après Le Monde, Mathieu Flamini serait actionnaire de plusieurs sociétés-écrans dans le but d'optimiser fiscalement son entreprise de bioénergies.

S'il n'a pas encore officiellement mis un terme à sa carrière de footballeur professionnel, Mathieu Flamini a déjà trouvé sa reconversion. A l'automne 2015, l'ancien international français avait révélé être à la tête d'une société de biochimie spécialisée dans les bioénergies. Ce vendredi, Le Monde a révélé, dans le cadre des Paradise Papers, que le joueur formé à l'OM aurait reçu le soutien de sociétés offshore proches de l'oligarque russe Alicher Ousmanov, l'un des principaux actionnaires d'Arsenal, club dans lequel Flamini a évolué. L'ancien joueur d'Arsenal serait actionnaire de plusieurs sociétés-écrans basées à Malte aux Ils Vierges dans un but d'optimisation fiscale.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU