Flamengo : Le club condamné suite à l'incendie de son centre d'entraînement

Flamengo : Le club condamné suite à l'incendie de son centre d'entraînement©Media365

Mathieu WARNIER : publié le samedi 07 décembre 2019 à 07h58

A la suite de la mort de dix jeunes joueurs dans l'incendie de son centre d'entraînement en février dernier, le club brésilien de Flamengo va devoir indemniser les familles des victimes.



L'incident avait ému tout un pays. En février dernier, l'incendie du centre d'entraînement du club de Flamengo avait causé la mort de dix jeunes joueurs. Un événement pour lequel le club de Rio de Janeiro, récemment sacré champion d'Amérique du Sud, vient d'être condamné par la justice, le contraignant à indemniser financièrement les familles des victimes à hauteur de 10 000 reais (2 150 euros) par mois à titre provisionnel dans l'attente d'un jugement définitif dans l'affaire. Dans son jugement, que l'AFP a pu consulter, le Tribunal de l'Etat de Rio assure que cette somme est « raisonnable, qui permet la reconstruction financière des familles jusqu'à la prochaine décision de justice où seront officiellement fixées les indemnisations ».

Flamengo n'avait pas toutes les autorisations

Cet incendie, causé par un court-circuit dans le système de climatisation, a surtout mis en lumière les manquements du club de Flamengo concernant la sécurité de ses installations. En effet, le club carioca ne bénéficiait d'aucune autorisation des autorités locales pour ouvrir ces bâtiments, ayant fait l'objet de 31 amendes pour manquement aux obligations de sécurité. La mairie de Rio de Janeiro avait même ordonné leur fermeture dès 2017, sans que cette décision ne soit appliquée. Ces manquements ont incité le Tribunal à condamner Flamengo à payer 1 000 reais (215 euros) à chaque famille chaque jour si un manquement à la sécurité est avéré. Des amendes qui, selon le club, n'auront pas de conséquences sur la santé financière du club, revenu au premier plan cette saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.