FIFA : Infantino unique candidat à sa succession

FIFA : Infantino unique candidat à sa succession©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 17 novembre 2022 à 19h30

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, à la tête de l'instance depuis 2016, sera le seul candidat en lice en mars 2023 pour briguer un troisième et dernier mandat.



"Aucune autre candidature n'a été soumise" par les fédérations membres avant le Congrès électif prévu à Kigali (Rwanda) le 16 mars prochain, a indiqué ce jeudi la FIFA, à désormais 3 jours de l'ouverture de la Coupe du monde 2022 (20 novembre - 18 décembre), comme le relate l'AFP. Ainsi, Gianni Infantino sera le seul candidat à sa propre succession, le dirigeant occupant le poste de président depuis 2016. La reconduction qui s'annonce n'a rien d'une surprise en raison du mode électoral de la FIFA - une fédération, une voix - qui a permis à ses ex-présidents d'enchaîner les mandats en s'assurant du soutien d'une majorité de votants.

C'est le 31 mars dernier que Gianni Infantino avait officialisé sa candidature, et aucun adversaire ne s'est donc déclaré depuis. Le dirigeant qui a été élu en 2016 avec la promesse claire de "restaurer l'image de la Fifa" reste lui sous le feu des critiques. Du côté positif, le juriste de formation pourra se féliciter de la croissance des recettes de la FIFA, qui prévoit un chiffre d'affaires record de 7 milliards de dollars (6,3 milliards d'euros) sur le cycle de quatre ans s'achevant en 2022. Toutefois, son idée de Mondial tous les deux ans a été abandonnée en mars dernier - et avait été très critiquée par l'UEFA - tandis que son Mondial des clubs élargi à 24 clubs n'a à date pas encore vu le jour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.