FC Porto : Après l'accident, Nanú toujours en observation à l'hôpital

FC Porto : Après l'accident, Nanú toujours en observation à l'hôpital©Media365

Clément Pédron, publié le vendredi 05 février 2021 à 16h09

Le FC Porto a donné des nouvelles de son arrière droit Nanú, tôt ce vendredi après son terrible choc avec le gardien lors du match contre Belenenses. Selon le club, le Bissau-Guinéen a eu une commotion cérébrale ainsi qu'un traumatisme accompagné d'une perte de connaissance mais il va mieux. Par précaution, il va rester encore quelques jours à l'hôpital en observation.

Ils étaient nombreux à attendre des nouvelles du club concernant l'état de santé de Nanú. Ce vendredi, quelques heures après l'énorme choc entre le joueur des Dragons et Stanislav Kritsiouk, le portier de Belenenses, le FC Porto a communiqué sur l'état de santé de son latéral droit, transféré en urgence absolue. « Nanú a eu une commotion cérébrale et un traumatisme vertébro-médullaire avec perte de connaissance, relate la formation de Sergio Conceiçao sur les réseaux sociaux. Il est actuellement stable, conscient et déjà orienté dans le temps et l'espace. Les examens effectués à l'hôpital S. Francisco Xavier n'ont pas révélé de changements de gravité clinique. » Malgré une absence de dégradation de ses blessures, le club précise qu'il « va rester en observation à l'hôpital ». Si les nouvelles sont plutôt rassurantes concernant Nanú, il faudra en revanche un peu de temps pour que le joueur réapprenne les gestes du quotidien et pour que les médecins jugent s'il y a des séquelles ou non de l'accident.

Une vive inquiétude

Ces images, qui rappellent celles de France - Allemagne en 1982, ont choqué l'ensemble des acteurs sur la pelouse. Et comme il y a presque quarante ans, l'arbitre n'a pas sifflé penalty en faveur du FC Porto. À ce propos, Sergio Conceiçao a fustigé la décision de l'officiel après la rencontre (0-0) : « C'est incroyable, a lâché l'entraîneur du FC Porto. Comment peut-il ne pas l'expulser ? Comment le Conseil d'arbitrage peut désigner cet arbitre pour ce match ? Ceci indépendamment du fait que nous devions ou non mettre le ballon dans le filet. J'ai les joueurs en colère dans le vestiaire, cette faute sur Nanú est un penalty partout dans le monde. C'est involontaire, mais je m'interroge. Aujourd'hui, nous avons été trompés, nous avons été volés ». Qu'importe sans doute car au regard de la scène, d'une extrême violence, les conséquences auraient pu être encore plus graves. Nanú, le corps immobile dans la surface, est resté une bonne dizaine de minutes allongé pendant que les équipes médicales lui prodiguaient les premiers soins. Parmi les réactions apeurés, Pepe pleurait, Marega priait. D'ailleurs, il semblerait, à la lecture de l'évolution de l'état de santé de Nanú, qu'il ait été entendu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.