Euro Espoirs : La France renverse l'Angleterre et arrache un succès inespéré

Euro Espoirs : La France renverse l'Angleterre et arrache un succès inespéré©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le mardi 18 juin 2019 à 23h00

Longtemps malmenée, l'équipe de France est finalement parvenue à battre l'Angleterre ce mardi (1-2) lors de son entrée en lice dans l'Euro Espoirs. Les Bleuets, qui ont raté deux penalties avant de faire la différence en supériorité numérique, sont deuxièmes de leur groupe.

Le debrief
Peut-être paralysée par l'enjeu - ou étouffée par la chaleur -, la France a d'abord connu une entame de match très délicate à Cesena. Asphyxiés, bousculés, rossés par une équipe d'Angleterre agressive au pressing et incisive en attaque, les Bleuets ont eu la tête sous l'eau pendant une grande partie du premier acte. Le poteau les a toutefois sauvés (14eme) et, sur leur première incursion dans la surface anglaise, les hommes de Sylvain Ripoll ont obtenu un penalty. Que Moussa Dembélé n'a pas su convertir (25eme). L'attaquant lyonnais a perdu un autre duel face à Dean Henderson (35eme) et les deux formations ont rejoint les vestiaires dos à dos.

Jusque-là, les Français s'en tiraient plutôt bien. Mais cela n'a pas duré. D'un rush ayant aussi bien illustré sa formidable conduite de balle que les préoccupantes carences de la défense tricolore, Phil Foden s'est frayé un chemin jusqu'à Paul Bernardoni, qu'il a battu du gauche (54eme). Les coéquipiers de Lucas Tousart ont bénéficié d'un autre penalty, qui aurait cette fois pu leur permettre de recoller. Mais la tentative de Houssem Aouar a heurté le montant du but anglais (65eme).

En supériorité numérique suite à l'expulsion de Hamza Chouhury (63eme), qui a contraint Jonathan Bamba à sortir sur blessure, la formation française a dès lors monopolisé le ballon. Entrés en jeu, Olivier Ntcham, Marcus Thuram et Jean-Philippe Mateta ont insufflé une nouvelle énergie. Et les « Young Lions », qui ont de plus en plus reculé, ont craqué en toute fin de rencontre. Jonathan Ikoné (89eme) puis Aaron Wan-Bissaka (95eme), malheureux buteur contre son camp, ont propulsé la France vers un succès inespéré au regard de la physionomie du match (1-2). Tout n'a pas été parfait, loin de là, mais l'aventure démarre plutôt bien avant d'affronter la Croatie vendredi prochain (21h00).


L'instant T : Peu après l'heure de jeu, Hamza Choudhury a concédé un penalty - et écopé d'un carton rouge - suite à une très vilaine faute sur Jonathan Bamba. Moussa Dembélé ayant été en situation d'échec dans cet exercice un peu plus tôt dans la partie (25eme), c'est Houssem Aouar qui a pris ses responsabilités. Le milieu lyonnais s'est élancé... et a expédié le ballon sur le poteau (65eme). Une grosse occasion de gâchée donc, mais surtout le début du temps fort des Français qui, en supériorité numérique, ont fini par inverser la tendance.
Les buts
54eme minute (1-0)
L'Angleterre ouvre le score ! Phil Foden profite de la passivité de la défense française pour perforer plein axe et s'infiltrer dans la surface, avant d'ajuster Paul Bernardoni d'une frappe du gauche à ras de terre !

89eme minute (1-1)
La France égalise ! Jonathan Ikoné entre dans la surface, se met sur son pied gauche et décoche une frappe à ras de terre. Dean Henderson est battu !

95eme minute (1-2)
Les Bleuets prennent les devants ! Sur un corner tiré par Jeff-Reine Adélaïde et prolongé par Dayot Upamecano, Jean-Philippe Mateta parvient à dévier le ballon d'une talonnade. Aaron Wann-Bissaka se troue complètement et marque contre son camp !
Les tops et flops des Bleuets
Jonathan IKONE (6)
A l'image de ses partenaires, Jonathan Ikoné a longtemps péché à la finition. Parfois imprécis dans ses transmissions, le Lillois est toutefois monté en puissance durant la dernière demi-heure. Il s'est créé plusieurs occasions nettes, avant de trouver le chemin des filets à l'approche du temps additionnel (89eme).
Olivier NTCHAM (non noté)
Entré en jeu pour pallier la sortie sur blessure de Jonathan Bamba (66eme), Olivier Ntcham s'est très rapidement mis en évidence. Le joueur du Celtic Glasgow a imposé sa puissance athlétique dans l'entrejeu et a été précieux à la récupération, ce qui a permis aux Bleuets de faire le siège du camp adverse.
Fodé BALLO-TOURE (3)
La défense tricolore a été particulièrement inquiétante, et Fodé Ballo-Touré en est en partie responsable. Le latéral monégasque a bu la tasse en première période, surtout à cause des accélérations de Demarai Gray. Constamment pris de vitesse, l'ex-Dogue n'a en outre pas apporté grand-chose sur le plan offensif.
La feuille de match
ANGLETERRE - FRANCE : 1-2
Stade Dino-Manuzzi (16 700 spectateurs environ)
Temps chaud - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Jovanovic (SER) (8)

Buts : Foden (54eme) pour l'Angleterre - Ikoné (89eme), Wan-Bissaka (95eme, c.s.c.) pour la France

Avertissements : Maddison (47eme), Wan-Bissaka (88eme) pour l'Angleterre - M.Dembélé (77eme) pour la France

Expulsion : Choudhury (63eme) pour l'Angleterre


Angleterre
Henderson (7) - Wan-Bissaka (3), Tomori (6), Clarke-Salter (cap) (5), Dasilva (6) - Maddison (6), Choudhury (4), Foden (7) - Sessegnon (6) puis Calvert-Lewin (75eme), Solanke (5) puis Mount (71eme), Gray (6) puis Abraham (75eme)

N'ont pas participé : Gunn (g), Woodman (g), Dowell, Kenny, Kelly, Konsa, Barnes, Gibbs-White, Nelson
Entraîneur : A.Boothroyd


France
Bernardoni (5) - Dagba (5), Konaté (5), Upamecano (4), Ballo-Touré (3) - Reine-Adélaïde (5), Tousart (cap) (5) puis Mateta (73eme), Aouar (4) puis M.Thuram (82eme), Ikoné (6) - M.Dembélé (4), J.Bamba (7) puis Ntcham (66eme)

N'ont pas participé : Larsonneur (g), Prévot (g), Amian, Del Castillo, Guendouzi, M.Sarr, Niakhaté, I.Sissoko, Caci
Entraîneur : S.Ripoll

Vos réactions doivent respecter nos CGU.