Etats-Unis : Suspendu six matchs pour une insulte homophobe

Etats-Unis : Suspendu six matchs pour une insulte homophobe©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 07 octobre 2020 à 11h09

Un joueur du Phoenix Rising, qui évolue en deuxième division américaine, a été suspendu jusqu'à la fin de la saison après avoir été l'auteur d'une insulte homophobe envers un adversaire du San Diego Loyal.



L'United Soccer League (USL) n'a pas tardé à sévir. Moins d'une semaine après le match entre le San Diego Loyal et le Phoenix Rising, qui a vu les joueurs de l'équipe californienne quitter prématurément le terrain pour protester contre une insulte homophobe proférée par un adversaire, Junior Flemmings, à l'encontre de Collin Martin, joueur ouvertement homosexuel, l'USL (deuxième division américaine) a sanctionné l'international jamaïcain. Il a écopé d'une suspension de six matchs et manquera donc toute la fin de saison de son club, qui l'avait déjà écarté suite à cette rencontre.

"Une occasion d'apprendre"

"Le Phoenix Rising accepte et soutien les résultats de cette enquête, a déclaré Bobby Dulle, le manager général de la franchise de l'Arizona dans un communiqué. Ces actions ne pourraient pas être plus contraires aux valeurs fondamentales de notre club, et nous nous excusons auprès de tous ceux qui ont été touchés. Nous allons nous en servir comme une occasion d'apprendre, de grandir et d'être une force de changement, alors que nous travaillons à éliminer les préjugés de notre sport et de notre communauté."

Martin fier de son club

Martin avait évoqué l'incident sur les réseaux sociaux, expliquant que Flemmings, sans doute conscient de ce qu'il risquait, avait essayé de nier ses propos. "Il est venu me voir et m'a dit qu'il connaissait ma situation (que je suis ouvertement homosexuel) et qu'il ne m'avait pas injurié. A ce moment-là, c'était clair pour moi qu'il faisait machine arrière et qu'il essayer de nier ce qu'il avait dit. Pourquoi m'aurait-il injurié de la sorte s'il savait que j'étais gay ?, avait-il déclaré, saluant ensuite la réaction de ses coéquipiers mais aussi de son entraîneur, l'ancien international américain Landon Donovan également propriétaire de cette équipe du San Diego Loyal. Leur décision collective de quitter le terrain en signe de soutien et de déclarer forfait montre à quel point ils sont solidaires et quelles sont les valeurs de ce club."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.