Estonie : Un changement après... treize secondes

Estonie : Un changement après... treize secondes©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mardi 22 septembre 2020 à 23h57

Le coronavirus ne fait pas bon ménage avec les règlements obtus. En première division estonienne, les entraîneurs doivent nécessairement titulariser deux joueurs formés au club. Quitte à parfois n'en laisser que des miettes à certains...

Dimanche, le JK Nomme Kalju a remplacé un joueur au bout de treize secondes de jeu ! Pas de blessure très hâtive, il s'agissait simplement de contourner le règlement local. En effet, il est obligatoire en Estonie d'aligner au coup d'envoi deux joueurs formés au club. Mais il est donc permis ensuite de les remplacer à la guise des entraîneurs. Cette fois, le coach a dû aller chercher un adolescent de seize ans à cause de la pénurie au sein de l'effectif due au coronavirus. Le pauvre Lauri Suup, qui a probablement été prévenu au préalable (on lui souhaite, en tout cas), a été remplacé par Vladyslav Khmoutov, un peu plus expérimenté puisqu'il est âgé de 22 ans. L'intention de l'équipe était clairement définie : trois passes et le ballon file en touche, afin de procéder au changement.

En Allemagne, 37-0 lors d'un match amateur

Au final, l'adversaire Levadia l'a emporté 2-1. Cette scène rappelle un match amateur récent en Allemagne, mais celui-ci avait été absurde du début à la fin, avec un score de 37-0 puisque les joueurs voulaient respecter la distanciation sociale et ne défendaient donc pas. Déjà qu'ils n'étaient que sept au coup d'envoi... Et la consigne avait donc été parfaitement respectée. D'après Die Welt, il n'y avait pas d'attaques de la part de cette équipe réserve de Ripdorf/Molzen, où les joueurs restaient même groupés sur leur ligne de but en attendant les assauts adverses. C'est le risque de sanction financière qui aurait poussé les dirigeants à envoyer tout de même leur formation sur le terrain. Et à maintenir leurs idées coûte que coûte. Plus que jamais, la santé des joueurs avait ainsi été respectée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.