Equateur : Un joueur sanctionné pour avoir embrassé le ballon

Equateur : Un joueur sanctionné pour avoir embrassé le ballon©Media365

Thomas Siniecki : publié le mercredi 02 septembre 2020 à 11h58

Embrasser le ballon en période de coronavirus, c'est interdit. En Equateur, Sergio Lopez l'a appris à ses dépens, lui qui a fêté de cette manière l'unique but de la victoire de son équipe. Résultat : 1 200 dollars d'amende.

En Equateur, on ne plaisante pas avec le coronavirus au sein du championnat de football de première division. Ainsi l'Argentin Sergio Lopez, qui a embrassé le ballon lors de la victoire de son équipe d'Aucas contre Macara (1-0) dans la nuit de vendredi à samedi, a été sanctionné d'une amende de 1 200 dollars, cette initiative étant logiquement proscrite dans les nouvelles mesures sanitaires. Cinq autres joueurs ont dû payer le même montant pour avoir échangé leurs maillots, ce qui n'est plus permis non plus. Ceux-ci ont tous désobéi lors du match de la journée de reprise, en l'occurrence la cinquième du championnat, le 16 août entre Olmedo et la LDU Quito (2-3) - au coeur de sa dixième journée, la compétition se terminera en décembre avec les playoffs.

Des clubs également punis

Coïncidence ou pas, le contrevenant Sergio Lopez n'était pas aligné dans la nuit de mardi à mercredi, pour le nouveau match d'Aucas défait sur le terrain du SC Barcelona (4-2). Pourtant, il n'était pas suspendu mais simplement soumis à cette sanction financière... Des clubs ont également été punis à cause de matériel manquant, en l'occurrence Liga de Portoviejo (pas de trousse de premiers secours) et justement le SC Barcelone (pas d'alcool ou de gel pour se désinfecter). Emelec a aussi dû payer 2 000 dollars pour ne pas avoir fermé son stade et laissé ouvert plus de deux accès, ce qui encore une fois contrevenait au protocole établi. En France, pour la Ligue 1, ce sont plutôt les règles globales conduisant au report éventuel des matchs qui ont été jusque-là mises en lumière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.