Ecosse : Touchés par le coronavirus, des joueurs d'Aberdeen s'excusent

Ecosse : Touchés par le coronavirus, des joueurs d'Aberdeen s'excusent©Media365

Marie Mahé : publié le samedi 08 août 2020 à 23h00

Après une sortie de groupe, deux cas de coronavirus ont été détectés au sein de l'effectif d'Aberdeen. Depuis, des joueurs du club écossais ont présenté leurs excuses.

Un mea culpa visiblement nécessaire. En effet, un total de huit joueurs du club d'Aberdeen, situé en Écosse et pensionnaire de la première division, ont tenu à présenter leurs excuses, à travers un message publié sur le compte Twitter officiel de leur formation. Ces footballeurs ont organisé une sortie de groupe, ce qui a alors occasionné dernièrement deux cas positifs au nouveau coronavirus parmi eux, dans cette pandémie qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde. Par conséquent, cette nouvelle a entraîné l'annulation de la rencontre, prévue ce samedi et comptant pour la deuxième journée du championnat de l'élite locale, entre Aberdeen et Saint-Johnstone.


Les six autres joueurs placés à l'isolement

Ces fameux huit footballeurs sont Jonny Hayes, Michael Devlin, Scott Wright, Matty Kennedy, Sam Cosgrove, Dylan McGeouch, Craig Bryson et Bruce Anderson. Si deux d'entre eux ont donc bel et bien été testés positifs, les six autres n'ont pas échappé pour autant à un placement en isolement. Dans leur communiqué, les joueurs d'Aberdeen ont ainsi notamment écrit : « Nous avons commis une grande erreur de jugement la semaine dernière en pensant qu'il était possible d'aller tous ensemble dans le centre-ville. Aucun d'entre nous n'avait anticipé l'augmentation des cas de Covid-19 dans la région. Nous n'avons pas volontairement voulu désobéir aux recommandations du gouvernement auxquelles nous devrons adhérer, ou bien aux directives claires établies par le club. Bien que nous essayions de nous conformer aux directives gouvernementales de distanciation sociale, nous reconnaissons que notre groupe dépassait le nombre de personnes autorisées à se réunir. C'était une véritable erreur de notre part en tant que footballeurs professionnels. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.