Ecosse : La suite du championnat menacée par le gouvernement

Ecosse : La suite du championnat menacée par le gouvernement©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le mardi 11 août 2020 à 15h41

Alors que plusieurs joueurs du Celtic et d'Aberdeen ont enfreint le protocole sanitaire mis en place par les autorités écossaises, le gouvernement a menacé de bloquer la suite du championnat d'Ecosse.



Relancé le 1er août dernier, le championnat d'Ecosse va-t-il être à nouveau mis à l'arrêt ? En tout cas, les autorités écossaises ont décidé de mettre la pression sur les clubs et la ligue alors que plusieurs joueurs n'ont pas respecté scrupuleusement le protocole sanitaire mis en place et qui permet la reprise des compétitions. En effet, à l'image de la France, de la Belgique ou des Pays-Bas, l'Ecosse a renoncé à relancer son championnat en juin dernier, préférant clôturer la saison 2019-2020 et démarrer la suivante au début du mois d'août. Tout a commencé quand deux joueurs d'Aberdeen ont été testés positifs au coronavirus, ce qui a enclenché le report de la rencontre face à St Johnstone au 20 août prochain. Les « Dons » se sont ensuite attiré les foudres des autorités quand il a été révélé que plusieurs membres de l'effectif ont pris part à une fête et ont dû présenter des excuses.

Deux joueurs du Celtic également dans le viseur

Après Aberdeen, c'est le Celtic qui s'est retrouvé dans l'œil du cyclone à cause de deux de ses joueurs. Alors qu'il a organisé une fête, sans aucunes précautions liées au coronavirus, pour l'anniversaire de sa femme, Leigh Griffiths a vu les autorités écossaises le rappeler à l'ordre. Mais c'est le cas du Belge Boli Bolingoli qui inquiète le plus. Avant le match entre le Celtic et Kilmarnock ce samedi, le joueur de 25 ans a effectué un aller-retour en Espagne, où le virus circule activement, sans l'aval de son club. Le gouvernement écossais n'a pas tardé à réagir avec un communiqué ferme sur les conséquences que les agissements des joueurs pourront avoir : « À la prochaine infraction au protocole, nous n'aurons pas d'autre choix que de penser à un arrêt du championnat ».

La Première Ministre attend mieux des joueurs

Le Belge a également vu la Première Ministre Nicola Sturgeon intervenir sur le sujet en conférence de presse, critiquant ce qu'elle considère comme une « violation flagrante » du protocole sanitaire mis en place. « C'est tout simplement inacceptable. Chaque jour, je me présente ici et je demande aux citoyens de faire d'énormes sacrifices concernant la manière dont ils vivent leur vie. L'immense majorité applique ces règles et ce n'est pas facile, a déclaré cette dernière. Nous ne pouvons pas tolérer de voir des joueurs de football privilégiés prendre la décision qu'ils n'ont rien à faire de tout cela. Ça ne peut pas continuer ainsi. Je ne pense pas que leur demander d'être à la hauteur est de trop, c'est tout ce que nous leur demandons. » La menace d'arrêter les compétitions a été confirmé sans aucune ambiguïté. « Le minimum serait de s'attendre à ne pas voir Aberdeen ou le Celtic jouer dans les semaines à venir. Considérez ça comme un carton jaune, assure Nicola Sturgeon. La prochainement fois, ça sera un carton rouge car vous nous laisserez sans aucun autre choix. » Et la décision de la Ligue Ecossaise de football n'a pas tardé puisque les matchs d'Aberdeen et du Celtic programmés ce mercredi ont été reportés tout comme le duel entre les deux formations prévu le week-end prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.