Divers : La drôle de mésaventure d'Éric Bauthéac

Divers : La drôle de mésaventure d'Éric Bauthéac©Media365
A lire aussi

Dimitri Ferrero, publié le vendredi 29 mai 2020 à 13h10

L'ancien joueur de l'OGC Nice, Eric Bauthéac, est victime depuis plusieurs années d'une usurpation d'identité par un homme recherché pour terrorisme.


Depuis son départ de Lille en 2017, Éric Bauthéac avait un peu disparu du paysage du football français. Mais une incroyable histoire vient de le ramener sur le devant de la scène. En effet, le joueur de 32 ans, est depuis son passage à Dijon (2010-2012), victime d'une usurpation d'identité. C'est lors de son arrivée en Australie, dans le cadre de son transfert du LOSC vers le FC Brisbane Roar, que le milieu offensif a commencé à avoir quelques problème liés à son passeport. « Je me fais arrêter par la douane », a-t-il raconté au quotidien Le Bien Public. On me checke mon passeport pendant cinq-six minutes. Normalement, tu arrives, tu donnes ton passeport, ils le scannent et tu pars. Sur le coup, je me dis qu'ils sont longs ces Australiens, mais pas plus... » S'en suivent de longues semaines d'attente pour le joueur puisse afin d'obtenir un visa. Une fois le sésame en poche, Bauthéac ne se doute pas encore qu'un homme usurpe son identité.

Un homme recherché dans le monde entier

C'est en 2018 que le joueur se rend enfin compte du problème. Alors que le joueur se trouve à l'aéroport de Nice, il est interpellé par des douaniers qui le reconnaisse. « Ils me disent : "Éric, tu sais que normalement on devrait t'emmener au poste et même pas te laisser entrer sur le territoire français ?" » Quelques minutes après, les douaniers expliquent alors les détails de cette usurpation d'identité qui remonte à plusieurs années en arrière. Bauthéac apprend alors, que l'homme qui utilise son identité, est recherché dans le monde entier pour des faits de terrorisme. La situation est telle que désormais, lorsqu'il s'apprête à prendre l'avion, le joueur français doit conserver constamment sur lui la plainte qu'il a déposée pour usurpation d'identité. « Tant qu'il ne sera pas arrêté, je serai toujours emmerdé, conclut le joueur de 32 ans. Ce n'est pas possible, je ne vais pas faire ça toute ma vie... » Une histoire digne d'un film hollywoodien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.