Didier Drogba tire sa révérence

Didier Drogba tire sa révérence©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 09 novembre 2018 à 11h39

A 40 ans, Didier Drogba a joué le dernier match de sa carrière dans la nuit de jeudi à vendredi avec le maillot de Phoenix. Retour sur un attaquant qui a marqué Chelsea et le continent africain.

A 40 ans et après 20 ans au plus haut niveau, Didier Drogba a décidé de dire stop. Stop au football professionnel et bonjour à une retraite bien méritée. Jeudi soir, l'attaquant a disputé le dernier match de sa carrière à l'occasion de la finale du championnat de deuxième division américaine de football. Un dernier tour qui s'est soldé par une défaite de Phoenix contre Louisville (1-0). Qu'importe, Drogba a marqué de son empreinte et de son talent le football que ce soit en Europe, en Afrique ou aux Etats-Unis. Retour sur ce joueur passionné qui a séduit les fans.

Marseille ou l'amour passionnel


La relation entre l'OM et Didier Drogba n'a duré qu'un an mais a marqué les deux parties. Arraché au nez et à la barbe de l'OL à Guingamp, l'attaquant va mettre tout le monde d'accord entre 2003 et 2004. 32 buts en 55 matchs et un statut d'idole dans la lignée des grands buteurs du club phocéen. « Dans l'histoire du football, j'ai rarement vu un joueur porter son équipe sur ses épaules autant que Didier Drogba. Tout était construit autour de lui. Ah si ! Avant lui, il n'y a eu que Maradona à Naples dans les années 1980... », a avoué Vincent Labrune. Derrière le natif d'Abidjan, Marseille va réussir à aller jusqu'en finale de la Coupe de l'UEFA mais va subir la loi de Valence. Fort de ses prestations remarquées sur la scène nationale et européenne, Drogba pousse Chelsea et José Mourinho conquis lors d'un match contre Porto à verser 37 millions à l'OM. Le début de quelque chose de grand et des rêves de retour chez les supporters marseillais.


Dans la capitale londonienne, Drogba va connaître la reconnaissance internationale et le succès. A 26 ans, son palmarès est encore vierge de tout trophée mais avec les Blues, sa vitrine va vite se remplir. Quatre titres de champion d'Angleterre et autant de Coupe d'Angleterre mais surtout un statut de serial buteur avec 100 buts en 226 matchs de Premier League. Son combativité et sa hargne plaisent dans un pays qui ne demande que ça à ses joueurs et l'ancien Guingampais va vite devenir l'un des chouchous de Stamford Bridge aux côtés des Terry et Lampard.

S'il part en 2012 pour rejoindre la Chine, il reviendra faire une pige en 2014 le temps de s'offrir un dernier titre. Car en 2012, Drogba qui n'est plus un titulaire à part entière chez les Blues décide de tourner la page en beauté sur une Ligue des Champions, la première et l'unique du club à l'heure actuelle. C'est d'ailleurs lui qui égalisé en fin de match contre le Bayern Munich et qui donne ensuite la victoire lors de la séance des tirs aux buts. Une juste récompense pour un joueur qui a vécu une histoire tumultueuse avec la Coupe aux grandes oreilles. Lors de la première finale des Blues en 2008, il est exclu durant les prolongations pour un gifle avant de se faire remarquer pour son tristement célèbre « It's a fucking disgrace » (c'est une honte) après la demi-finale retour contre le Barça et le sentiment d'une injustice pour des penaltys non-sifflés.

Une fin de carrière exotique


Après ce départ en 2012 à 34 ans, Drogba considéré comme l'un des plus grands joueurs africains de l'histoire a privilégié l'argent et le cadre de vie à la compétition. Libre après Chelsea, il a fait le choix de la Chine montrant la voie aux nombreux étrangers partis dans l'Empire du Milieu depuis. S'en sont suivis deux ans à Galatasaray puis une traversée de l'Atlantique à Montréal (MLS) puis à Phoenix en deuxième division. A 40 ans, Didier Drogba tourne donc la page d'une carrière professionnelle riche en trophées et en émotions. Seul l'absence d'un titre avec la Cote d'Ivoire et sa génération dorée (les frères Touré, Salomon Kalou...) vient ternir cette belle feuille de route.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.