Delannoy veut rugir une dernière fois

Delannoy veut rugir une dernière fois©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le jeudi 01 juin 2017 à 09h52

La finale de la Ligue des Champions sonne comme le dernier match de la carrière de Sabrina Delannoy. La capitaine du PSG va prendre sa retraite quelle que soit l'issue de la rencontre contre le PSG.

Une page va se tourner du côté du PSG, jeudi soir après la finale de la Ligue des Champions. Dans sa quête d'un premier titre sur la scène européenne, le club parisien va aussi devoir dire au revoir à l'une de ses pionnières, Sabrina Delannoy. La capitaine courage a annoncé il y a quelques semaines, que l'ultime affrontement contre l'ogre lyonnais sonnera que le clap de fin d'une carrière bien remplie. Au club depuis 2005, l'ex internationale française (39 sélections) a tout connu avec le PSG notamment le passage au football professionnel, elle qui jouait avant tout pour le plaisir. « « Je ne savais pas si j'avais le potentiel d'aller plus haut, avoue-t-il sur le site officiel du PSG. Avec du recul, c'est comme si je m'étais entraîné pendant toute ma carrière ou presque en sous régime. Et lorsque l'on m'a donné des challenges, de la concurrence avec des joueuses qui sont arrivées, que l'on m'a dit "on va te donner plus d'outils pour travailler mieux, on va t'encadrer mieux", Je me suis rendue compte que j'avais encore une marge de progression. »
Un dernier duel face à l'ogre lyonnais
Le passage de monde amateur à celui de professionnel a été passé sans encombre pour la centrale (31 ans). Comme elle le dit elle-même, le niveau d'exigence lui a permis d'aller tutoyer les sommets et de soulever une Coupe de France en 2009-2010. Son seul trophée en onze de carrière, en partie dû à un adversaire un peu trop imposant, l'Olympique Lyonnais. Après la finale perdue en Coupe de France la semaine dernière, les Lyonnaises vont se trouver une dernière fois sur la route de l'ancienne capitaine parisienne (qui a laissé son brassard à Shirley Cruz cette saison). Cette dernière compte bien terminer en beauté son épopée avec le PSG contre l'ennemi juré, après avoir échoué une première fois en 2015 contre Francfort (2-1). « Le quotidien est parfois difficile, et on fait les efforts pour jouer ces gros matches, vivre de grands moments. On essaye de mettre toutes les chances de notre côté pour finir la saison avec un trophée et récompenser les efforts réalisés au quotidien. »
Elle a déjà préparé l'après-foot
Un titre comme apothéose avant de refermer définitivement le chapitre de footballeuse et de continuer à écrire celui de la femme qu'est Sabrina Delannoy. Malgré le passage au professionnalisme, la native de Béthune a toujours su d'où elle venait et a continué à travailler au sein de la Fondation Paris Saint-Germain où elle est en charge des questions budgétaires depuis 2008. Un profil qui détonne quand le foot féminin cherche à suivre les traces du grand frère masculin en termes d'exposition. « «Quand le club m'a proposé de signer un contrat fédéral pour ne faire que du foot, la question d'arrêter la Fondation ne s'est même pas posée, a-t-elle confié au Parisien en avril dernier. Ce n'est pas pour l'argent. Je ne me voyais pas inactive. J'ai grandi avec la Fondation, et je me sens utile. » A partir de vendredi, elle pourra s'y consacrer à 100%, elle la Marraine.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Delannoy veut rugir une dernière fois
  • Une grande Dame du foot qui mérite d'être honorée.