Dave : "J'ai fréquenté Johnny Rep"

Dave : "J'ai fréquenté Johnny Rep"©Media365
A lire aussi

Teddy Vadeevaloo, publié le dimanche 25 juin 2017 à 11h29

Dans les colonnes de L'Equipe, le chanteur Dave a ouvert sa boite à souvenirs et s'est confié avec passion sur son rapport avec le football.

A 73 ans, Dave est sans doute l'un des Néerlandais les plus connus de France. Arrivé dans le pays en 1965, à l'âge de 21 ans seulement, il a pu découvrir une autre culture, notamment au niveau du football. Car le chanteur a été bercé dans son enfance par l'Ajax Amsterdam : « Vers cinq ans, mon père m'amenait au stade. Il était fan de l'AFC (Ajax) où il avait joué. (...) ». Il a pratiqué lui-même ce sport en jeunes à Barrn (province d'Utrecht) et son idole était Abe Lenstra (joueur néerlandais des années 40 et 50).

Saint-Etienne, son premier amour français
Une fois arrivé en France, Dave s'est forcément pris de passion pour l'AS Saint-Etienne, grand club de l'époque. Et a notamment raconté une anecdote concernant Johnny Rep, qui aimait bien sortir : « Dans les années 1970, je suivais Saint-Étienne. Avec RTL, on allait voir les matches importants à Geoffroy-Guichard ou au Parc des Princes. J'ai fréquenté un peu Johnny Rep, un joyeux noctambule. Il montait à Paris, à l'Élysée Matignon. Ça ne l'empêchait pas de bien jouer ! Quand les journalistes venaient des Pays-Bas, ils faisaient la tournée : Sylvia Kristel (actrice d'Emmanuelle), Rep et Dave. Mais Rep, je lui dois... un contrôle fiscal ! Il est parti de France sans payer ses impôts. Les mecs du fisc se sont dit : 'Il est hollandais, il va peut-être faire pareil' ».

Le football, une vraie passion qu'il ne peut pas partager, son compagnon n'étant pas vraiment fan. Ce qui lui plaît, ce sont « les émotions » : « Le foot est l'une des rares choses qui me font pleurer... de joie. C'est bizarre... C'est plus à la télé qu'au stade ».

Souvenirs de France-Bulgarie
Le 17 novembre 1993 a eu lieu l'un des plus gros couacs du football français avec la défaite des Bleus face à la Bulgarie qui a empêché la France de figurer au Mondial américain. Dave était ainsi au Parc des Princes pour assister à cette désillusion : « Je devais animer avec Nicoletta le gala d'après-match organisé par Jean Claude Darmon pour les sponsors. Quand la Bulgarie a mis le but, je ne vous dis pas l'ambiance... Les sponsors sont quand même venus manger, mais pas les joueurs. Leur immense table est restée vide. J'étais complètement naïf. Ces gens ne venaient pas seulement de perdre un match. J'ai vraiment eu l'impression d'assister à un enterrement. Je chantais, je faisais le mariole, Sylvie Vartan (d'origine bulgare) était la seule à sourire à côté de Johnny Hallyday. Je n'arrivais pas du tout à dégeler les gens ».

Le chanteur raconte ainsi qu'il n'a pas croisé David Ginola, coupable désigné ce soir-là. Mais il l'a rencontré une vingtaine d'années plus tard sur les plateaux TV : « Je l'ai rencontré l'année dernière quand il animait La France a un incroyable talent. J'ai rarement vu quelqu'un de plus star que lui ! Une pop star ! Sans que ce soit négatif. Je suis sûr qu'il va faire une carrière télévisuelle ».

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Dave : "J'ai fréquenté Johnny Rep"
  • revois ta copie DAVE,JHONNY REP,était bastiais avant les verts!!!!!!!

  • Passionnant !

  • Ce brave Dave a toujours eu un "faible" (doux euphémisme) pour les jeunes éphèbes blonds et musclés. Le dénommé Rep a-t-il succombé ?