Coupe du Monde des Clubs : Le WAC Casablanca a les dents longues

Coupe du Monde des Clubs : Le WAC Casablanca a les dents longues©Media365

Patrick Juillard, publié le vendredi 08 décembre 2017 à 13h40

Le WAC Casablanca se montre ambitieux au moment de faire samedi ses débuts au Mondial des clubs face aux Mexicains de Pachuca.

Le WAC Casablanca, vainqueur de la Ligue des Champions, représentera l'Afrique à la Coupe du Monde des clubs, organisée cette année aux Emirats arabes unis. Le club marocain entre en lice samedi au stade Zayed d'Abou Dhabi face au club mexicain du CF Pachuca. Après plusieurs années difficiles pour les représentants de la CAF, les joueurs d'Houcine Ammouta entendent bien surfer sur la vague qui porte le football marocain pour ne pas se contenter de faire un petit tour. Il en va du prestige d'un continent, mais aussi de l'orgueil d'un club. Nul n'a oublié que la dernière équipe africaine à avoir atteint la finale de la compétition n'est autre que le Raja Casablanca, grand rival local du Wydad. Déjà passé près de l'exploit face au Real Madrid début 2000, le Raja avait joué le trophée en tant que représentant du pays organisateur en 2013 à Marrakech, s'inclinant en finale face au Bayern Munich de Pep Guardiola (2-0). « C'est un honneur pour moi, en tant que technicien marocain, et pour nous, en tant que club marocain, de participer à la Coupe du Monde des Clubs, a déclaré Houcine Ammouta à FIFA.com. Nous allons pouvoir nous frotter aux meilleures équipes du monde. C'est aussi une responsabilité car nous devons nous montrer à la hauteur du football marocain et africain. Nous visons la finale. » Pour atteindre cet ambitieux objectif, le technicien, nommé pour le trophée d'entraîneur africain de l'année par la CAF, est bien conscient que la moindre approximation pourra être fatale d'entrée. « Il ne faudra pas faire beaucoup d'erreurs car les détails font la différence en football », a ajouté le coach. Pour cette compétition en forme de cadeau de fin d'année, le WAC pouurra compter sur l'ensemble de ses forces vives, à commencer par ses talents offensifs Achraf Bencharki, Mohamed Ounnajem, Ismail Haddad et autre Walid El Karti, mais pas sur le milieu de terrain Rachid Housni, principal absent.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.