Coupe du Monde 2018 : L'arbitrage vidéo pas encore qualifié

Coupe du Monde 2018 : L'arbitrage vidéo pas encore qualifié©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 06 octobre 2017 à 10h35

L'utilisation de l'arbitrage vidéo lors de la Coupe du Monde 2018 pourrait être remis en cause si les tests menés ne sont pas concluants.

L'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) en est encore à ses balbutiements. Actuellement en phase de test dans plusieurs championnats, dont la Serie A et la Bundesliga, le système connaît régulièrement des couacs, soulevant des doutes chez les observateurs et acteurs du jeu. Une situation qui pourrait remettre en cause son instauration pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. «Si les résultats des tests menés actuellement dans les Championnats ne sont pas satisfaisants, l'expérimentation [pourrait être] prolongée pour une nouvelle période. Il n'y a aucune urgence à prendre une décision aussi importante, mais que cela soit fait de la façon la plus approfondie possible. », a expliqué jeudi un porte-parole du Board, l'instance chargée de déterminer et de faire évoluer les règles du jeu.

Pas de décision avant mars

Le Board et la FIFA vont analyser les résultats des différents tests à l'occasion d'une réunion programmée le 16 décembre à Abou Dhabi. La décision finale reviendra à la FIFA qui aura néanmoins besoin de l'aval du Board dont la décision finale sera rendue au plus tôt en mars prochain. La FIFA, et Gianni Infantino en particulier, ont la volonté que la VAR soit mise en place à l'occasion de la prochaine Coupe du Monde.

 

 

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Coupe du Monde 2018 : L'arbitrage vidéo pas encore qualifié
  • Allegri a raison la vidéo va tuer le foot, enfin le jeu. A la limite pour voir si le ballon est entré OK (encore que récemment on a vu que la goal line tech n'était pas aussi extraordinaire que ça...) ou voir si un défenseur a fait une main sur la ligne. Toute autre utilisation serait totalement inappropriée car subjective (pénaltys, fautes) ou ouvrant la boîte de Pandore (hors-jeu en particulier)

    le temps que les joueurs gueulent sur les arbitres on a largement le temps de voir les choses

  • Ils font tous pour pas la mettre en place pour continuer la magouille, il suffit de voir les erreurs en L1 d'arbitrage toujours en faveur des gros club pour le remarquer.

    Tout à fait d'accord avec toi , il y a du sabotage !!!!!!!! Mais personne le voit ou veut l'entendre , de toute façon sa va pas dans le même sens des grosses écuries !