Côte d’Ivoire : Le camp Drogba va saisir la FIFA

Côte d’Ivoire : Le camp Drogba va saisir la FIFA©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 27 août 2020 à 19h05

Eugène Diomandé, directeur de la campagne de Didier Drogba, a annoncé son intention de saisir la FIFA après le rejet de la candidature de l'ancien joueur à la présidence de la Fédération ivoirienne.

Le rejet de la candidature de Didier Drogba à la présidence de la Fédération ivoirienne n'a pas tardé à faire réagir le camp de l'ancien joueur. Invité de l'émission Radio Foot Internationale sur RFI, le directeur de la campagne de la star de Chelsea, Eugène Diomandé, a annoncé son intention de saisir la FIFA, déjà intervenue dans le dossier la semaine dernière. « Didier est calme. Juste un peu triste pour le football ivoirien. C'est quelqu'un qui vient apporter, mais il est persuadé qu'il rebondira. Dès à présent ! On va en appeler à la FIFA », a annoncé Diomandé, avant de préciser le sens de cette démarche.

« Nous ne ferons pas un recours tel que prévu dans le code électoral. Cette camarilla (sic) qui a pris la décision ne représente aucunement la commission électorale indépendante (CEI). Ce sont des amis réunis autour d'un thé. Le président désigné par l'assemblée générale ordinaire reste René Diby. Faire un recours aujourd'hui serait reconnaître l'autorité de la chose jugée. On va saisir la FIFA, en s'appuyant sur le fait que de nombreuses recommandations contenues dans le courrier de la FIFA n'ont pas été respectées. »

Interrogé sur les parrainages litigieux retoqués par la commission électorale, Eugène Diomandé a balayé les reproches. « Concernant l'Africa Sports il s'agit d'un parrainage qui avait été accordé de manière antidatée alors que ce même président (Alexis Vagba, ndlr) avait été suspendu par l'assemblée générale du club. Il n'avait pas le droit de donner un parrainage, alors que le parrainage donné à Didier (par Antoine Bahi) l'a été à l'issue d'une assemblée générale », a expliqué le bras droit de DD.

Et de dérouler un argumentaire similaire à propos du parrainage de l'association des arbitres, accordé à Didier Drogba par des arbitres dissidents, rassemblés autour de Roland Danon, et à Sory Diabaté par le président en titre de l'AMAF-CI, Souleymane Coulibaly. « L'arbitre qui a accordé son parrainage est le président qui avait été élu pour un mandat intérimaire d'un an, terminé en septembre 2019. Il était forclos mais n'avait pas convoqué d'assemblée générale car se sachant en minorité. La FIF était complice de sa forfaiture. C'est ce monsieur qui a donné son parrainage à Sory Diabaté. Il a convoqué pour cela à Yamoussoukro un pré carré d'arbitres acquis à sa cause. » Ambiance...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.