Coronavirus : Les cas se multiplient notamment en Egypte ou au Maroc

Coronavirus : Les cas se multiplient notamment en Egypte ou au Maroc©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 10 août 2020 à 12h45

Au début du mois, leurs championnats respectifs ont repris, mais depuis peu, des clubs égyptiens et marocains sont confrontés à de nouveaux cas de coronavirus.

A peine relancée, la Premier League égyptienne se trouve perturbée par le Covid-19. Si les tests d'avant-reprise avaient déjà révélé des cas dans une majorité d'équipes, certaines écuries de l'élite sont de nouveau touchées de plein fouet. C'est principalement le cas d'Al-Masry. Après la défaite face au Zamalek (1-0), les tests Covid-19 ont révélé des cas positifs chez l'entraîneur Tarek El-Ashry, trois membres du staff et douze joueurs. A quelques heures du match prévu face à Haras El Hodoud, le maintien de la rencontre provoque la fureur des deux camps. Un autre club est touché : Misr El Maqasa. La formation du Fayoum déplore trois cas positifs, dont ses joueurs clés Amr Marei et Mohamed Mosaad. Avec 95 000 cas et plus de 5 000 décès depuis le début de la pandémie, l'Egypte est l'un des pays africains les plus touchés.

21 cas à l'Ittihad Tanger

Le Maroc voit également son championnat subir des perturbations. Déjà impacté le mois dernier, l'Ittihad Tanger est de nouveau frappé durement par le coronavirus. L'actuel 15eme de Botola déplore 21 cas de Covid-19 : 15 joueurs (Hicham El Majhed, Tarik Aoutah, Abdelghani Mouaoui, Tarik Asstati, Taoufik Ijroten, Nouaman Aarab, Anas Asbahi, Sofian El Moudane, Soufian Echcharaf, Ahmed Chentouf, Mukoko Batezadio, Youssef Anouar, Badr Messrar, Aymen Sadil et Moustapha Camara) et leur entraîneur, l'Espagnol Juan Pedro Benali, ont été contrôlés positifs. Du côté des staffs, l'entraîneur des gardiens de but Mohamed Bistara, le directeur sportif Hassan Belkhaider, le secrétaire général Rabii El Mouloua, ainsi qu'un chargé de matériel et un kinésithérapeute sont également touchés.

Un premier match reporté

Le match entre l'IRT et la RS Berkane, prévu mardi dans le cadre de la 21eme journée de Botola, a été reporté. Il s'agit de la première rencontre à subir un tel sort depuis la reprise de l'élite marocaine, le 24 juillet dernier. En revanche, plus de peur que de mal au Wydad Casablanca : les trois joueurs qui avaient été en contact avec une personne positive au coronavirus ont subi des tests qui se sont avérés négatifs. L'entraîneur Juan Carlos Garrido pourra donc compter sur un effectif au complet, pour la réception de l'Olympique de Khouribga ce lundi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.