Comment Mbokani a (re)conquis la Belgique

Comment Mbokani a (re)conquis la Belgique©Media365

Rédaction , publié le mercredi 03 juin 2020 à 12h55

A bientôt 35 ans, Dieumerci Mbokani, vainqueur du Soulier d'ébène belge pour la deuxième fois de sa carrière, est encore très sollicité.

Tout est parti d'une boutade. Sacré Soulier d'ébène belge en ce début de semaine, Dieumerci Mbokani avait évoqué son avenir. « Je suis ouvert à tout et à tout le monde. Anderlecht, le Standard, Bruges... », avait lâché à Proximus l'attaquant de 34 ans, auteur de 18 buts et 7 passes décisives cette saison avec l'Antwerp sous les ordres de Laszlo Bölöni. Au lendemain de ces petites phrases, l'international congolais se dit très sollicité à quelques semaines du terme de son contrat à l'Antwerp, où le Léopard (40 sélections avec la RDC, 18 buts) avait posé ses valises il y a deux étés.

Mbokani : « Je n'arrête pas de recevoir des messages »

« Je n'arrête pas de recevoir, via les réseaux sociaux, des messages de supporters du Standard qui me demandent de revenir, affirmant que Sclessin est ma vraie maison. De Bruges également. Cela fait plaisir, assure l'ancien du TP Mazembe. C'est une fierté pour moi d'avoir laissé une trace dans les trois grands clubs belges pour lesquels j'ai joué : Anderlecht (2006-2007 et 2011-2013), le Standard (2007-2010) et l'Antwerp. » Alors, où signera celui qui dit vouloir encore jouer quatre ans ? Ces derniers temps, un exil doré vers la Chine était promis à l'ancien Monégasque, mais d'autres marchés pourraient se manifester. Affaire à suivre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.