CM 2022 : Retour sur les derniers France - Tunisie

CM 2022 : Retour sur les derniers France - Tunisie©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 03 avril 2022 à 03h30

Alors que la France et la Tunisie ont rendez-vous au Qatar lors de la Coupe du monde 2022, le point sur les dernières rencontres entre les Bleus et les Aigles de Carthage.


19 mai 1978, Villeneuve d'Ascq : France - Tunisie (2-0), une dernière répétition

Le premier France - Tunisie de l'histoire est un match de préparation pour le Mondial 1978. Qualifiés pour la première phase finale de leur histoire, les Aigles de Carthage s'appuient sur ce qui reste à ce jour la génération la plus talentueuse, celle des Temime, qui rejoindra l'OM en 1979, Dhiab, seul Tunisien à avoir remporté un Ballon d'Or africain (en 1977) et autre Agrebi, dont le stade de Radès porte aujourd'hui le nom. Et que dire de la belle époque qui s'annonce pour une équipe de France privée de Coupe du monde depuis douze ans ?


Laissé au repos en première période, Michel Platini manque à son équipe, dominée par des Tunisiens plus vifs. Lancé juste avant la pause pour remplacer Guillou, blessé à la cheville, le maestro fait basculer la partie. Le récent vainqueur de la Coupe de France ouvre la marque après un relais avec Dalger (71e), qui aggrave ensuite la marque (74e). La France termine sa préparation du Mondial par un dixième match sans défaite. Valeureuse, la Tunisie deviendra en Argentine la première équipe africaine à remporter un match en Coupe du monde (contre le Mexique, 3-1).

France : Bertrand-Demanes - Battiston, P.Rio (Bracci, 86e), Lopez, Janvion - Petit, Bathenay, Guillou (Platini, 43e) - Dalger, Berdoll (Lacombe, 63e), Six (Rouyer, 46e). Sélectionneur : Hidalgo.

Tunisie : Naili - Kaabi, Dhouib, Jendoubi, Gasmi - Agrebi, Ghommidh (Labidi, 71e), Dhiab - Temime, Akid (Hasni, 46e), Ben Aziza (Limam, 77e). Sélectionneur : Chetali.

21 août 2002, Radès : Tunisie - France (1-1), un nul inégalement prometteur

Dix semaines après leur élimination sans gloire du Mondial 2002, la Tunisie et la France se retrouvent en amical à Radès. Sur la pelouse de l'enceinte inaugurée un an plus tôt, les deux équipes sont en quête d'un nouvel équilibre pour renouer avec la victoire. Sur le banc des Bleus, on trouve pour la première fois Jacques Santini. Son prédécesseur Roger Lemerre s'installera l'automne suivant sur celui de la... Tunisie, en préparation pour la CAN 2004 que le pays va organiser.

Les Bleus frappent les premiers. Sur un corner tiré côté droit par Zidane, Silvestre marque de la tête depuis l'angle des six mètres (19e). Les Aigles de Carthage recollent avant la pause, grâce une action impliquant deux joueurs de l'Espérance de Tunis. Sur un centre de Mourad Melki, Ali Zitouni (photo) s'impose entre Thuram et Silvestre pour conclure de la tête (39e). Les deux équipes se quittent bonnes amies sur ce match nul, qui s'avèrera rétrospectivement plus prometteur pour les hôtes que pour leurs visiteurs. Moins de deux ans plus tard, la Tunisie remportera chez elle la première CAN de son histoire, quand la France perdra au Portugal le titre européen gagné en 2000.

Tunisie : Boumnijel - Trabelsi, Jaïdi, Badra, Clayton (Mhadhebi, 71e) - Mkacher, Mnari (Sellami, 60e) - Melki (Ouertani, 65e), Benachour, Gabsi (Thabet, 71e) - Zitouni (Selliti, 73e). Sélectionneur : Y.Zouaoui.

France : Coupet - Sagnol (Petit, 46e), Thuram (Br.Cheyrou, 75e), M.Silvestre (Desailly, 46e), Candela (Bréchet, 64e) - Makélélé, Christanval, Carrière (Vieira, 46e), Zidane - Henry (Marlet, 46e), Govou (Cissé, 64e). Sélectionneur : Santini.

14 octobre 2008, Saint-Denis : France - Tunisie (3-1), les sifflets de la discorde

Trois jours après son nul en Roumanie, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2010, la France reçoit la Tunisie en amical. Au Stade de France, ce sont les Aigles de Carthage qui ouvrent le score par le Lensois Issam Jemaa, qui trompe Mandanda d'une frappe en angle fermé (30e). Un doublé de Thierry Henry (40e, 48e), qui inscrit ses 47e et 48e buts en équipe nationale, redonne l'avantage aux Bleus. Le jeune Benzema clôture la marque (58e), tandis que Fanni et Sinama-Pongolle fêtent leur première sélection.

Dangereux en première période, les Aigles de Carthage auront eu du mal à tenir la distance. Le contenu de la rencontre sera éclipsé par les sifflets entendus au moment de la Marseillaise. Le stade de France réservera ce soir-là un meilleur accueil à l'hymne tunisien, alors qu'Hatem Ben Arfa, d'origine tunisienne, sera sifflé toute la seconde période. Pas le meilleur moment des relations entre ces deux équipes et ces deux peuples.

France : Mandanda - Fanni, Boumsong, Abidal, Clichy - Toulalan, A.Diarra, Gourcuff (Briand, 80e), Ribéry (Ben Arfa, 46e), Henry (Malouda, 84e) - Benzema (Sinama-Pongolle, 69e). Sélectionneur : Domenech.

Tunisie : Mathlouthi - Mikari, Ghezal, Haggui, Boussaïdi - Felhi (Darragi, 75e), Ragued, Ben Yahia (Boujelbene, 64e), Ben Khalfallah (Mosrati, 90e+3), Belaïd (Essifi, 69e) - Jemaa (Ben Saada, 79e). Sélectionneur : H.Coelho.

30 mai 2010, Radès : Tunisie - France (1-1), le nul avant la tempête

En préparation pour la Coupe du monde 2010, les Bleus effectuent leur deuxième stage de préparation à Sousse. Accueillis chaleureusement, les Bleus sont attendus à Radès pour un amical face aux Aigles de Carthage, non qualifiés pour le Mondial sud-africain. Devant un stade plein, les hôtes marquent dès l'entame. Déjà buteur au stade de France en 2008, Jemaa récidive en reprenant un bon centre de Ben Khalfallah (5e). Ballotés, les hommes de Raymond Domenech vont mettre du temps à se reprendre.

La digue tunisienne cèdera après la pause. D'un coup parfaitement dosé, Gourcuff trouvera la tête piquée de Gallas, plus prompt dans l'attaque du ballon que le portier tunisien dans sa sortie (62e). Emmenée par un très remuant Fahid Ben Khalfallah, la Tunisie tentera de réagir pour offrir une victoire de prestige à son public, privé de Mondial pour la première fois depuis 1994, mais cela ne suffira pas. Quelques semaines plus tard, les Tunisiens regarderont à la télévision la France sombrer à Knysna.

Tunisie : Mathlouthi (Kasraoui, 46e) - Iffa, Haggui, Jemal, Mikari (Merieh, 83e) - Nafti (Ragued, 71e), Korbi, Darragi (Benachour, 58e) - Msakni (Mouihbi, 63e), Ben Khalfallah, Jemaa (Chikhaoui, 77e). Sélectionneur : S.Trabelsi.

France : Lloris - Sagna, Gallas (Squillaci, 63e), Abidal (Planus, 46e), Evra (Clichy, 63e) - Toulalan, Gourcuff (Diaby, 63e), Malouda - Govou (Cissé, 75e), Ribéry (Henry, 46e), Anelka (Gignac, 63e). Sélectionneur : Domenech.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.