Chine - Shanghai Shenhua : La Fédération ouvre une enquête dans l'affaire Demba Ba

Chine - Shanghai Shenhua : La Fédération ouvre une enquête dans l'affaire Demba Ba©Media365

Rédaction , publié le lundi 06 août 2018 à 13h15

Demba Ba affirme avoir été victime de racisme de la part d'un joueur de Changchun Yatai. La fédération chinoise de football a décidé d'ouvrir une enquête pour vérifier si les faits sont avérés ou non et promet de lourdes sanctions.

Deux jours après les faits, la Fédération chinoise de football a décidé d'ouvrir une enquête pour démêler le vrai du faux. La procédure doit déterminer si Demba Ba a effectivement été victime de racisme de la part d'un adversaire lors de la rencontre de la 16eme journée de Super League. Si les conclusions donnent raison à l'attaquant de Shanghai Shenhua, les instances ont promis « une sanction sévère » et assure que le pays « s'oppose au racisme sous toutes ses formes ». Samedi soir, une vive altercation a éclaté entre le Sénégalais Demba Ba (33 ans) et le milieu de terrain chinois Zhang Li (29 ans, Changchun Yatai).

Ba sort de ses gonds durant la rencontre


De retour en Chine après une parenthèse avec Göztepe, Demba Ba reproche des propos à caractère raciste à son adversaire, et un début d'échauffourées s'était d'ailleurs produit sur le terrain. Son entraîneur Wu Jingui lui a apporté son soutien assurant qu'un « joueur du Yatai avait employé des mots d'insultes ». Derrière, Shanghai Shenhua a demandé l'ouverture d'une enquête et a donc été entendu. L'ancien avant-centre de Besiktas, de Chelsea, Newcastle, West Ham, Hoffenheim, Mouscron et Rouen ne s'est plus exprimé depuis samedi soir mais a pris soin de retweeter les messages de soutien à son encontre et de lutte contre le racisme.


Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU