Chine : Les salaires mirobolants des entraîneurs en Super League

Chine : Les salaires mirobolants des entraîneurs en Super League©Media365
A lire aussi

Maxence Dourlen, publié le vendredi 02 mars 2018 à 12h40

Un départ vers la Chine n'est visiblement pas que favorable aux joueurs de football. Certains entraîneurs comme Fabio Cannavaro et Fabio Capello ont fait le choix de partir exercer au pied du Soleil levant. Un choix payant puisque les salaires proposés en Super League donnent véritablement le vertige. L'ex-défenseur central de la Squadra Azzurra toucherait près de 12M€ par an avec Guangzhou Evergrande...

Même si ce n'est plus une surprise que de dire que la Chine est devenue le nouvel Eldorado du football, certains chiffres continuent d'interpeller lorsque l'on s'intéresse à la Chinese Super League. Et pour une fois, on ne parle pas des salaires des joueurs. Les entraîneurs européens trouvent également de belles opportunités financières en s'aventurant en Asie. Et dans le classement des coachs les mieux payés du championnat chinois, ils jouent évidement les premiers rôles. Que cela soit Fabio Cannavaro, Dragan Stojkovic ou encore Fabio Capello, ils trustent les premières places de ce classement où les émoluments s'envolent littéralement. Ces techniciens exilés en Chine font désormais partis des coachs les mieux payés de la planète...12 M€ par an pour Cannavaro !Derrière le salaire mirobolant accordé à Marcello Lippi à la tête de la sélection chinoise (environ 18 M€ annuel), les chiffres sont également affolants lorsque l'on s'attarde sur les revenus des entraîneurs du championnat chinos. Fabio Cannavaro, meilleur entraîneur du championnat la saison passée avec le Tianjin Quanjian, toucherait près de 12 M€ par an depuis son arrivée à Guangzhou Evergrande Taobao. Un salaire qui le placerait au quatrième rang du classement des entraîneurs les mieux payés du monde (Pep Guardiola et José Mourinho complètent le podium). Derrière ce quatuor, nous retrouvons également l'ancien entraîneur du Real Madrid, Manuel Pellegrini (10 M€/an) ou encore Fabio Capello (10 M€/an). Tout comme les joueurs, les entraîneurs de la planète football trouvent évidemment un grand intérêt à exercer dans cette compétition. Avec de telles rémunérations, difficile de dire non « aux projets sportifs » proposés par les nouveaux magnats de l'économie du football.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.