Chine : Les footballeurs interdits d'avoir des tatouages

A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 30 décembre 2021 à 18h00

La Chine a décidé d'interdire aux footballeurs de la sélection nationale d'avoir des tatouages.

La Chine prend une décision forte. Le ministère des Sports a officialisé une interdiction bien particulière. Les footballeurs de la sélection nationale n'auront désormais plus le droit d'avoir des tatouages. Quant à ceux qui en ont déjà, ils ont été prié de, tout bonnement, les "enlever". Dernièrement, le pouvoir communiste actuellement en place dans le pays a entrepris de freiner grandement certaines des tendances du moment, jugées vulgaires. Parmi celles-ci, on peut citer la musique ou bien alors les jeux en ligne, tout comme également la téléréalité ainsi que les cours particuliers. C'est ce mardi que le ministère chinois des Sports s'est ainsi exprimé au sujet du tatouage, à travers un communiqué. Les footballeurs de l'équipe nationale ont donc désormais "l'interdiction formelle d'avoir de nouveaux tatouages. En cas de circonstances particulières, les tatouages devront être couverts" durant entraînements et compétitions.

A la télévision chinoise, David Beckham a été flouté

Par ailleurs, tout recrutement de sportif tatoué est interdit dans le pays. En Chine, de manière générale, les tatouages ont du succès, notamment auprès de la jeune génération et dans les grandes villes. Toutefois, cela ne les empêche pas d'être mal perçus dans le pays, très majoritairement conservateur. Cette mesure a déjà été grandement commentée dans le pays. D'autant plus que ce genre de sujet est déjà revenu sur la table, au sein de ce même pays. Ces dernières années, c'est même la Fédération nationale de football qui demandait alors déjà aux joueurs de couvrir leurs tatouages. L'année dernière, la star du ballon rond David Beckham était même apparue dans un documentaire diffusé à la télévision publique chinoise, mais flouté. Toujours l'année dernière, après, cette fois, une interdiction faite à des joueuses de se teindre les cheveux, une rencontre de football universitaire féminin avait alors été, tout simplement, annulée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.