Chine : La tournée allemande des U20 finalement annulée

Chine : La tournée allemande des U20 finalement annulée©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 16h30

Alors que des militants des droits de l'Homme ont manifesté en brandissant le drapeau du Tibet lors d'un match organisé à Mayence, l'équipe de Chine U20 a mis un terme prématuré à sa tournée outre-Rhin.

Pour permettre à ses jeunes joueurs de s'aguerrir en vue des Jeux Olympiques de Tokyo, la Fédération Chinoise de football a envoyé son équipe U20 en tournée en Allemagne. Une tournée qui a tourné court pour des raisons extra-sportives. A l'occasion de la première des quatre rencontres programmées, contre un club local samedi dernier à Mayence, des militants des droits de l'Homme ont profité de ce match diffusé en direct en Chine pour déployer à la vue de tous des drapeaux du Tibet. Un incident considéré par la diplomatie chinoise comme un « soutien aux activités séparatistes » qui a conduit la Fédération Chinoise à mettre un terme, pour l'instant, à la collaboration avec la Fédération Allemande. « Les deux fédérations vont dialoguer pour voir comment il est possible de relancer le projet très rapidement », assure-t-on côté allemand, sachant que le programme de collaboration devait initialement comporter seize matchs sur plusieurs mois.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Chine : La tournée allemande des U20 finalement annulée
  • A 15000 balles le match , le manque à gagner est surtout pour les petits clubs de 3ème div qui jouaient contre eux

  • ces fascistes de chinois n'ont qu' à rentrer chez eux et jouer sur les îles volés aux pays limitrophes

  • Les Chinois viennent de se tirer une balle dans le pied.
    A force de mêler la politique au sport, ils ne pourront plus faire un match en dehors de leur frontière. Le drapeau Tibétain va désormais flotter dans tous les stades