Chapron propose des "buts de pénalité"

Chapron propose des "buts de pénalité"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mardi 14 janvier 2020 à 17h04

Un tacle par-derrière sur un joueur filant seul au but, comme celui d'Ernesto Valverde en finale de Supercoupe d'Espagne, fait-il partie du football ? Tony Chapron estime que non et lance une piste de solution.

Le tacle désespéré - mais salvateur - de Federico Valverde sur Morata lors de Real - Atlético, à la 115eme minute de la finale de Supercoupe d'Espagne dimanche soir, a soulevé le débat. Certains, bien plus qu'on ne le croit, ont trouvé ce geste génial, à commencer par l'entraîneur vaincu Diego Simeone... Tony Chapron, lui, n'aime pas du tout. « Ça me rappelle la main de Luis Suarez en quarts de finale du Mondial 2010, contre le Ghana. » L'attaquant uruguayen, dans les ultimes instants de la prolongation, avait alors mis la main sur sa ligne pour sauver un but. Le penalty avait ensuite été raté, et la Celeste s'était qualifiée aux tirs au but.



Afin d'éviter ça, Chapron lance une idée : « Donner un carton rouge ou un penalty sur ce genre de situation, c'est contraire à l'esprit du jeu. Au rugby, ils accordent des essais de pénalité, au football ce serait des buts de pénalité... Je vais susciter certaines réactions, mais on gâche le plaisir des spectateurs de voir un but ou au moins un arrêt, bref un geste spectaculaire. Ce type de faute est manifestement en dehors de l'esprit du jeu. Si on veut trouver la parade pour ne plus les voir, il faut y aller fort. Un but de pénalité, ça donnerait d'autres actions, des face-à-face avec le gardien... Et ce qui est terrible, c'est qu'à la fin, c'est toujours le tricheur qui gagne. » Comme l'Uruguay il y a dix ans, c'est effectivement le Real qui s'est ensuite imposé aux tirs au but.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.