CHAN 2020, CAN 2021 : La Fédération camerounaise fait le point

CHAN 2020, CAN 2021 : La Fédération camerounaise fait le point©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 22 avril 2020 à 11h20

Le président de la Fédération camerounaise de football, Seidou Mbombo Njoya, a fait le point sur la programmation du CHAN et de la CAN, que le Cameroun doit organiser.

Comme les autres continents, l'Afrique a été contrainte d'aménager son calendrier en raison de la progression du coronavirus. Prévu en ce mois d'avril, le CHAN 2020 a été reporté sine die, tandis que la CAN 2021 reste programmée en janvier, sous réserve que les éliminatoires puissent se terminer d'ici à cette date. Pays organisateur des deux compétitions, le Cameroun suscite donc les interrogations. Ces dernières étaient au centre de l'intervention Seidou Mbombo Njoya, le président de la Fédération camerounaise de football, invité de l'émission "Talents d'Afrique" sur Canal+.

« On est encore loin d'un calendrier pour la reprise. Cette semaine nous lançons une opération visant à soutenir financièrement les joueurs et joueuses professionnels du championnat. Tous les scénarios sont imaginables. Aujourd'hui, difficile à dire, je pense qu'en septembre on aura une meilleure lisibilité. Bientôt mai et toujours pas de déconfinement. La sortie de la crise se fera progressivement et par pays », a d'abord indiqué dirigeant, avant d'aborder la question du CHAN et de la CAN.

« Pour le CHAN, le ministre des Sports, président du COCAN, l'avait déjà martelé, nous étions prêts à abriter cette compétition que ce soit sur l'organisation, les conditions, la préparation des équipes et malheureusement cette pandémie est arrivée », a expliqué Seidou Mbombo Njoya, avant d'aborder l'épineuse question de la CAN, programmée en début d'année 2021. Inquiet en raison du coronavirus, le dirigeant ne l'est pas pour la préparation de l'événement. « Pour la CAN, on attend la fin des chantiers du Stade d'Olembe et tout sera prêt pour janvier si la compétition s'y tient toujours. On n'a pas d'inquiétude du côté des travaux car ils avancent bien. Notre seule inquiétude, c'est ce Covid-19. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.