Cette anecdote qui montre que Messi fait la loi en Argentine

Cette anecdote qui montre que Messi fait la loi en Argentine©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 16 juillet 2018 à 22h10

Lionel Messi fait la pluie et le beau temps en Argentine. Capitaine de l'Albiceleste, le quintuple Ballon d'Or a eu une altercation avec Nicolas Burdisso en 2011 et ce dernier n'est plus apparu en sélection après. Preuve qu'il ne faut pas se mettre le Barcelonais à dos.

On a beau être le meilleur joueur du monde, le talent ne permet pas de gagner tous les titres que l'on chérit le plus. Lionel Messi en fait l'amère expérience depuis ses débuts en sélection argentine. Aucun trophée et encore moins une Coupe du Monde. Pourtant, le Barcelonais a les clés de l'Albiceleste que ce soit sur le terrain ou en dehors. Car oui, le quintuple ballon d'Or fait la plus pluie et le beau temps au pays de Diego Maradona. Mauro Icardi un des meilleurs attaquants de Serie A ? Pas pris en sélection ou pour le Mondial. En cause ? Le « vol » de la femme de Maxi Lopez, grand ami de Messi.

Nicolas Burdisso a validé cette théorie comme quoi la voix du capitaine argentin est plus qu'importante. Invité de « We Can Speak », l'ancien Intériste est revenu sur une confrontation avec la Pulga pendant la Copa America 2011 contre la Colombie. « Nous avons eu une altercation. Ce sont des choses qui arrivent très souvent dans le vestiaire. Il voulait le ballon, je voulais lui donner mais je ne pouvais pas ce qui l'a incommodé. Nous sommes rentrés aux vestiaires et on en est arrivé aux mains. Mais, nous avons été séparés. », a raconté Burdisso avant d'ajouter « je ne suis jamais revenu en sélection après ».

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU