Cameroun : Eto'o et la Fédé définitivement condamnés dans le dossier Conceiçao

Cameroun : Eto'o et la Fédé définitivement condamnés dans le dossier Conceiçao©Ken Edgard, Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, Media365, publié le samedi 04 novembre 2023 à 18h25

La justice suisse a définitivement condamné la Fédération camerounaise de football, présidée par Samuel Eto'o, dans le litige qui l'opposait à son ancien sélectionneur Toni Conceiçao.



Revers judiciaire confirmé pour Samuel Eto'o et la Fédération camerounaise de football que l'ancien attaquant préside. Le Tribunal fédéral suisse a débouté et condamné en dernier recours l'instance dans le litige qui l'opposait à Toni Conceiçao, ancien sélectionneur des Lions Indomptables. La Fécafoot devra bien payer plus de 1,6 millions d'euros au technicien portugais pour licenciement abusif. Toutes les voies de recours sont désormais épuisées. Pour rappel, le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait confirmé en mai dernier une première décision de la FIFA condamnant l'instance dirigeante camerounaise à indemniser son ancien sélectionneur.

Un contentieux de plus de 18 mois

Alors encore sous contrat, le technicien portugais avait été limogé pour objectifs non atteints au lendemain de la CAN 2021, terminée sur la troisième marche du podium par les Lions Indomptables en février 2022. Contre l'avis du ministre des Sports, Samuel Eto'o avait installé sur le banc de l'équipe nationale son ancien coéquipier et capitaine, Rigobert Song. S'estimant licencié de façon abusive, son prédécesseur avait alors introduit un recours auprès de la FIFA. Cette dernière, par le biais de sa commission du statut du joueur, allait donc lui donner raison et condamner la Fécafoot à l'indemniser. La boucle est aujourd'hui bouclée, après que le TAS et maintenant la justice suisse, soient allés dans le même sens, favorable au coach de 61 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.