Brésil : Les spectateurs autorisés à revenir dans les stades de Rio dès le 10 juillet

Brésil : Les spectateurs autorisés à revenir dans les stades de Rio dès le 10 juillet©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le dimanche 28 juin 2020 à 12h30

Ce vendredi, la mairie de Rio de Janeiro a publié un décret, indiquant qu'à partir du 10 juillet prochain, les stades de football de l'État de Rio pourront être remplis à un tiers de leur capacité.



La pandémie de coronavirus continue de sévir au Brésil, le deuxième pays le plus touché au monde (environ 57 000 morts pour 1,3 million de cas, au total). Pourtant, le public s'apprête à effectuer son grand retour dans les stades de football, à Rio pour commencer. En effet, à compter du 10 juillet prochain, un tiers des supporters seront ainsi autorisés à reprendre possession de leurs enceintes favorites, pour les matchs du championnat de football de l'État de Rio. Cette décision a été officialisée par la mairie de Rio de Janeiro, ce vendredi, à travers un décret publié dans le journal officiel de la ville. Ce décret va même plus loin. En effet, dès le 1er août prochain, les différents stades verront ainsi cette limite être revue à la hausse.

Fluminense et Botafogo ont été déboutés par la justice

En effet, ils seront ainsi remplis, cette fois, à deux tiers de leur capacité. Enfin, le 16 août, plus aucune restriction ne sera alors en vigueur et les stades pourront ainsi faire de nouveau le plein. Ce championnat de l'État de Rio avait déjà été le premier à reprendre ses droits, les jeudi 18 et vendredi 19 juin derniers, à huis clos. Cette reprise avait suscité de l'indignation, notamment du côté de certains des clubs concernés, tels que Botafogo ou bien encore Fluminense. Ces deux formations ont d'ailleurs saisi la justice afin de demander la suspension des rencontres jusqu'à juillet, au moins. La justice leur a finalement donné tort et les a contraints à reprendre la compétition, dès ce dimanche 28 juin. Botafogo accueillera ainsi Cabofriense, et Fluminense la formation de Volta Redonda. Ce vendredi, Fluminense a d'ailleurs été autorisé à ne pas jouer au Maracana, qui accueille actuellement un hôpital de campagne pour les malades du coronavirus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.