Brésil : La polémique Neymar

Brésil : La polémique Neymar©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le lundi 28 décembre 2020 à 09h45

En raison d'une fête organisée en plein Covid-19, l'attaquant du PSG Neymar a créé une véritable polémique au Brésil.



Le 3 janvier prochain, Neymar retrouvera le Camp des Loges pour la reprise de l'entrainement avec le PSG. Mais, d'ici là, le Brésilien a bien l'intention de profiter pleinement de son temps de repos, quitte à se mettre à dos tout le pays et braver quelques interdictions. Dans sa grande villa de Rio de Janeiro, il vient de concocter une fête avec pas moins de 500 invités. Et d'après l'un des témoins de ce regroupement géant, c'est du grand n'importe quoi.

Une initiative qui scandalise le Brésil

« Au départ, ça devait être une fête un peu intime, pour 50 personnes, là ça devient un peu abusé », a confié à la presse brésilienne l'un des participants à cet évènement. Une confession qui ne surprend pas et qui fait écho aux remontrances adressées à la star auriverde par les journalistes, chroniqueurs ou politiciens locaux. Tout le monde condamne cette initiative folle alors que le Brésil fait partie des pays les plus touchés par le coronavirus.

La pandémie a déjà fait 190000 morts au Brésil et il y a eu 7.5 millions de contaminations. Actuellement, il y a pas moins de 500 décès par jour avec une deuxième vague particulièrement violente. La position du chef d'Etat local, en l'occurrence Jair Bolsonaro, n'arrange en outre rien à l'affaire puisqu'endiguer la maladie ne fait pas partie de ses priorités. Les rassemblements sont d'ailleurs autorisés et c'est pourquoi « Ney » n'a pas été inquiété par les autorités.

Neymar aurait pris toutes les mesures sanitaires nécessaires

La star brésilienne est montrée du doigt, mais elle n'a cependant que faire des remarques ou critiques extérieures. Ce qui préoccupe l'ancien Barcelonais en premier lieu c'est la bonne tenue de son festival privé, et la présence des VIP qu'il a conviés à sa fête. Il est utile de préciser que pour accéder à sa résidence un test PCR négatif doit être fourni, et le porte de masque est obligatoire. Mais, ces mesures ne calment pas la colère de l'opinion publique. Après en avoir été le héros par le passé, Neymar semble bien être devenu le vilain petit canard du Brésil.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.