Brésil : La Fédération dément officiellement l'arrivée d'Ancelotti

Brésil : La Fédération dément officiellement l'arrivée d'Ancelotti©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 10 février 2023 à 20h15

Les négociations semblaient si avancées, entre la CBF et Carlo Ancelotti, que la collaboration future entre les deux parties avait été relayée outre-Atlantique. Des deux côtés, il a fallu calmer le jeu : on ne connaît pas encore le prochain sélectionneur.



Jeudi, O Globo indiquait que Carlo Ancelotti se déciderait en fin de saison concernant la proposition de l'équipe du Brésil, qui cherche un successeur à Tite au sortir de l'élimination en quarts de finale du Mondial (aux tirs au but contre la Croatie, après un nul 1-1). Tout en signifiant qu'une réunion était prévue dès ce mois de février entre les présidents de la CBF (Confédération Brésilienne de Football) et du Real Madrid, Ednaldo Rodrigues et Florentino Pérez... Vendredi, on a d'abord pu croire que cette entrevue venait déjà d'être effectuée, puisque ESPN annonçait la signature de l'entraîneur italien jusqu'au Mondial 2026, après avoir effectivement terminé l'exercice à la tête des Merengue. Vinicius Jr., Rodrygo et Eder Militao, les trois joueurs auriverde de son effectif, étaient même déjà dans la confidence, selon le média américain.

Sauf que l'entourage du technicien s'est empressé de démentir (auprès de L'Equipe). Du côté du Brésil, la CBF s'est même fendue d'un communiqué très officiel : "Cette nouvelle est sans fondement. Le président de la CBF maintient ses déclarations de mercredi, après le tirage au sort de la Coupe du Brésil. Le dirigeant écartait alors toute spéculation, affirmant que l'affaire était traitée de manière transparente et que l'entraîneur choisi serait annoncé au moment opportun." Vous l'aurez compris, rien n'écarte réellement Carlo Ancelotti de ce projet, mais ces fuites sont probablement un peu trop hâtives et pourraient mettre la CBF comme le coach dans l'embarras. L'ancien entraîneur du Paris Saint-Germain semble bel et bien rester le favori, puisque rien ne presse : aucun match officiel n'est prévu avant la prochaine Copa América, dans plus d'un an (en juin 2024)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.