Brésil : David Luiz remporte un procès lié au désastre du Mondial 2014

Brésil : David Luiz remporte un procès lié au désastre du Mondial 2014©Media365

Marie Mahé : publié le samedi 01 août 2020 à 18h20

Cette semaine, David Luiz a remporté un procès contre Wemake Construções. Cette entreprise, reconnue coupable d'avoir détourné illégalement des images du Brésilien après la demi-finale du Mondial 2014 perdue contre l'Allemagne (7-1), devra lui verser des dommages et intérêts.



Six ans après, c'est une forme de victoire pour David Luiz. En effet, le défenseur central, passé notamment par le Paris Saint-Germain, vient de remporter, ce vendredi, un procès contre une entreprise brésilienne de construction, nommée Wemake Construções. Cette dernière, qui devra verser des dommages et intérêts au plaignant, a été reconnue coupable d'avoir détourné, de façon totalement illégale, les images de l'arrière, après la déroute en demi-finale de la Coupe du Monde 2014, contre l'Allemagne (7-1). A l'issue de cette rencontre particulièrement traumatisante pour tout un pays, hôte justement de ce Mondial, l'actuel pensionnaire d'Arsenal avait alors été considéré comme l'un des responsables.

« Quand vous engagez des amateurs... »

D'après les informations en possession de la presse locale, le natif de Diadema devra donc toucher 30 000 reals d'indemnités, soit environ 5 000 euros. Une belle victoire donc pour David Luiz, qui compte un total de 56 sélections en équipe nationale et qui était capitaine de sa sélection ce soir-là, même si elle a davantage une valeur symbolique. Après le match, le joueur de 33 ans avait alors présenté ses excuses aux fans de la Seleçao, lançant alors notamment : « Je voulais juste rendre mon peuple heureux. » C'est cette sortie qui avait alors été détournée mais également particulièrement moquée par cette fameuse entreprise. Wemake Construções avait alors utilisé une image de David Luiz en train de pleurer après le désastre, accompagnée d'un slogan tout ce qui a de plus ironique : « Quand vous engagez des amateurs pour s'occuper du rêve de votre famille, c'est presque du 7 contre 1. » Finalement, un tribunal a donc condamné cette firme, pour abus d'image et préjudice moral.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.