Argentine : La justice déboute deux filles de Maradona

Argentine : La justice déboute deux filles de Maradona©Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le samedi 04 septembre 2021 à 10h00

Ce vendredi, la justice argentine a rejeté un recours de deux des filles de Diego Maradona. L'avocat de la légende pourra donc continuer à utiliser la marque « Maradona ».



La justice argentine a tranché. Ce vendredi, la Chambre nationale d'appel en matière criminelle et correctionnelle a décidé de rejeter un recours de deux filles aînées de Diego Maradona. Dalma et Giannina sont actuellement en pleine bataille judiciaire contre l'avocat de leur père, à savoir Matias Morla. Ce dernier pourra donc continuer à utiliser la marque « Maradona ». Une utilisation qui lui est de nouveau permis depuis le mois d'août dernier. Ce qui lui permet ainsi de commercialiser les noms, surnoms et autres pseudonymes de l'ancien footballeur, décédé d'une crise cardiaque le 25 novembre dernier, quelques semaines seulement après une lourde opération subie au cerveau. Dans son arrêté publié vendredi par la presse locale et partagé par l'AFP, la 4eme chambre de ce fameux tribunal a ainsi notamment indiqué : « La décision contestée présente des motifs qui empêchent de la disqualifier en tant qu'acte judiciaire valide. »

Maradona avait fait procuration à son avocat pour utiliser son nom

Matias Morla avait vu la justice suspendre son droit d'utiliser cette marque, le 31 mars dernier. A cette époque, Dalma et Giannina Maradona avaient alors engagé une procédure pour administration frauduleuse et escroquerie présumées. Mais cette mesure avait donc ensuite été annulée le 13 août dernier. C'est à l'Institut national de la propriété industrielle que ces fameuses marques sont enregistrées, au nom de Sattvica S.A., à savoir une société de Matias Morla et de l'un de ses beaux-frères, créée en juin 2015. A cette époque, Diego Maradona lui avait alors fait procuration pour pouvoir utiliser, de manière commerciale, son nom, dans l'optique d'aider, financièrement parlant, ses sœurs. Via son compte Instagram officiel, Matias Morla n'a pas manqué de réagir, après cette nouvelle décision de justice en sa faveur : « La justice a fait respecter la volonté de Diego et, avec les sœurs, nous pouvons utiliser la marque Maradona. Ta volonté, Diego, sera toujours respectée. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.