Argentine : L'interview lunaire de Diego Maradona

Argentine : L'interview lunaire de Diego Maradona©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber : publié le samedi 21 décembre 2019 à 08h51

Diego Maradona a accordé une interview complétement barrée à TyC Sports. L'Argentin y a évoqué un kidnapping par des extra-terrestres, la perte de sa virginité ou les larmes de Lionel Messi.



Diego Maradona n'est pas toujours inspiré devant les micros des journalistes. Mais quand il se lâche, le résultat vaut le détour. El Pibe de Oro a accordé une interview à TyC Sports, une chaîne de télévision de son Argentine natale. 40 minutes d'entretien durant lesquelles le football n'a pas toujours été le sujet principal. L'entraîneur du Gimnasia La Plata a quand même eu le temps de dévoiler qui est le meilleur joueur de tous les temps selon lui. "Je pense que Di Stefano était le meilleur. Il était supérieur à tout le monde, même à moi !" L'ancien sélectionneur de l'Argentine a aussi évoqué l'élimination de son équipe au Mondial 2010 et la réaction de sa star, Lionel Messi. "Je l'ai vu pleurer sous la douche quand nous avons perdu 4-0, alors que certains qui disaient être des cadres cherchaient des vols pour rentrer plus tôt. J'ai vu Leo pleurer comme un enfant de 5 ans."

OVNI, virginité et matchs sans dormir

Mais comme souvent avec l'ancien numéro 10 de l'Argentine, c'est quand il évoque sa vie personnelle que les choses dérapent. Dans cette interview, Diego Armando Maradona a eu le temps de dévoiler quelques anecdotes croustillantes sur lui. Il a notamment évoqué les extra-terrestres. "Une fois après avoir un peu trop bu, j'ai disparu pendant trois jours. Quand je suis rentré, j'ai dit qu'un OVNI m'avait kidnappé et que je ne pouvais rien dire à ce sujet." Une déclaration lunaire... Mais attendez la suite. L'ancien joueur de Naples et du Barça a avoué avoir perdu sa virginité "à 13 ans avec une femme plus âgée dans une cave". Décidément, Maradona ne cessera jamais de surprendre. Sauf quand il évoque la célèbre Main de Dieu. Aujourd'hui encore, il ne regrette pas. "Je suis juste un mec normal qui a marqué un but contre des Anglais qui tuaient nos enfants durant la guerre des Malouines".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.