Angleterre : Quand les joueurs massacrent l'hymne

Angleterre : Quand les joueurs massacrent l'hymne©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 09 octobre 2020 à 12h32

Avant le match amical entre l'Angleterre et le pays de Galles, disputé sans public à Wembley, les joueurs de Gareth Southgate ont tenté de chanter leur hymne. Mais cela sonnait très, très faux... 

 

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, l'Angleterre jouait à domicile jeudi soir. Un match amical face au pays de Galles largement remporté par les Three Lions à Wembley (3-0), grâce à des buts de Dominic Calvert-Lewin (26e), l'homme en forme du moment, Conor Coady (53e) et Danny Ings (63e). La rencontre se disputait à huis clos, et il n'y avait donc aucun supporter présent dans la mythique enceinte londonienne en raison du protocole sanitaire. Ce qui a donné lieu à une scène cocasse au moment des hymnes. Car on entend tout, ou presque, en l'absence de public. Et les téléspectateurs anglais n'étaient visiblement pas prêts à entendre leurs joueurs interpréter "God Save the Queen". Les hommes de Gareth Southgate chantaient particulièrement faux et ont massacré leur hymne, ce qui a déclenché nombre de moqueries sur les réseaux sociaux.  


Ancien international anglais, Ian Wright (33 sélections, 9 buts) s'est lui surtout agacé de l'absence total de public, dénonçant un deux poids, deux mesures à l'antenne d'ITV, la chaîne où il officie en tant que consultant. "C'est très frustrant quand on voit la taille de Wembley (90 000 places, ndlr) et comment on pourrait y pratiquer la distanciation sociale, a tonné l'ancien Gunner. Les gens s'inquiéteraient des coursives, mais quand on voit les mesures qui ont été prises, je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas accueillir du public. Il y a le Royal Albert Hall (la célèbre salle de spectacles londonienne, qui va rouvrir en décembre, ndlr), les cinémas... Pourquoi ne peut-on pas faire revenir les fans maintenant ? Regardez comment les équipes des divisions inférieures souffrent..." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.