Amicaux : Les nouveaux sélectionnés répondent présent

Amicaux : Les nouveaux sélectionnés répondent présent©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 14 octobre 2020 à 13h15

Les matchs amicaux d'octobre ont permis à certains binationaux de faire leurs grands débuts en sélection, ou alors à certains de se mettre tout simplement en évidence.

Anis Ben Slimane (Tunisie)
La grande satisfaction du mois chez les Aigles de Carthage, c'est lui. Titularisé à Radès face au Soudan (3-0), le milieu de terrain de Brondby a rendu une copie impeccable. D'emblée dans le bon tempo, celui qui remplissait le rôle de régulateur habituellement dévolu à Ferjani Sassi a ponctué sa prestation d'un but, celui du 3-0. Histoire d'ouvrir son compteur sans tarder. Très attendu mardi face au Nigeria (1-1), le joueur de 19 ans a encore une fois répondu présent. Sans briller autant, le jeune ambidextre a le plus souvent joué juste face aux Super Eagles. Une satisfaction pour la Fédération tunisienne de football qui a dû déjouer le forcing du Danemark, désireux de voir le natif de Copenhague poursuivre sa carrière internationale avec les sélections de jeunes du pays.

Samy Mmaee & Aymen Barkok (Maroc)
Vahid Halilhodzic avait profité de ce rendez-vous FIFA, le premier en onze mois, pour convoquer de nouvelles têtes. Si Munir El Haddadi, recalé par la FIFA, a d'abord monopolisé l'attention des médias, les deux matchs ont permis de voir ces autres petits nouveaux en action. Deux se sont particulièrement distingués. En défense, Samy Mmaee (Saint-Trond) a tiré profit de son physique impressionnant pour se glisser dans l'équipe et en imposer aux adversaires sénégalais puis congolais. Le sélectionneur a de quoi être rassuré sur la capacité du Belgo-Marocain à s'intégrer à une arrière-garde souvent trentenaire, avec les Romain Saïss (Wolverhampton), Yunis Abdelhamid (Reims) ou bien Zouhair Feddal (Sporting Portugal). Au milieu de terrain, les supporters des Lions de l'Atlas ont pu découvrir Aymen Barkok. Auteur d'une merveille de passe décisive pour En-Nesyri face au Sénégal, le joueur de l'Eintracht Francfort a confirmé ses belles dispositions face à la RD Congo. Prometteur.

Yoane Wissa (RD Congo)
Lui aussi aura fait trembler les filets adverses durant cette session de matchs de préparation. Face au Maroc (1-1), pour sa deuxième apparition avec les Léopards de RD Congo, l'ailier gauche de Lorient s'est illustré dans une position axiale. Constamment disponible, on l'a vu beaucoup décrocher et permuter sur le front de l'attaque. Une belle envie, récompensée par un but tout en instinct, marqué d'une frappe soudaine. Si les Léopards n'ont toujours pas gagné sous la direction de Christian Nsengi, cette équipe en reconstruction s'est bien reprise après la rouste prise contre le Burkina Faso (3-0), et Yoane Wissa a montré qu'il pouvait incarner une solution d'avenir aux avant-postes. C'est toujours ça de pris avant une double confrontation déjà décisive contre l'Angola, le mois prochain en éliminatoires de la CAN.

Cebio Soukou (Bénin)
28 printemps mais l'international béninois a toujours les réflexes d'un junior. Lui qui a fait ses grands débuts avec les Ecureuils lors de la CAN 2019 s'était vu confier par Michel Dussuyer la mission de s'imposer en l'absence du capitaine Stéphane Sessegnon, lors de l'amical face aux Panthères du Gabon, dimanche à Lisbonne. Comme une seconde naissance sous le maillot national. Le milieu de terrain de l'Arminia Bielefeld en Bundesliga a rempli ce nouveau contrat avec la manière. Après avoir surpris le portier Gabonais Mfa Mezui en inscrivant le premier but de la partie (et son premier en 12 apparitions sous le maillot national), il sera à l'origine du deuxième. Sur un corner, c'est lui qui trouve Steve Mounié pour le break. Un Cebio Soukou XXL, conscient de la mission à lui confiée. La logique ayant été respectée, il fut désigné homme du match, et le natif de Bochum n'est visiblement pas encore rassasié. Au compteur, il totalise désormais 6 passes décisives et un but et se dit décidé à refaire parler de lui lors des prochains matchs. Prochain défi au mois de novembre, contre les Crocodiles du Lesotho. (Correspondance : Gilles Biguezoton)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.