Amical : Court succès brésilien face au Cameroun

Amical : Court succès brésilien face au Cameroun©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mardi 20 novembre 2018 à 23h05

A Milton Keynes, la sélection brésilienne a pris le meilleur sur le Cameroun par la plus petite des marges.

Le Brésil a terminé l'année 2018 relativement tranquillement. Après avoir battu l'Uruguay à Londres dans un match tout sauf amical, les Auriverde avaient rendez-vous ce mardi à Milton Keynes avec le Cameroun, futur organisateur de la Coupe d'Afrique des Nations. Une dernière étape anglaise qui a permis à Tite de faire une revue d'effectif avec six changements mais le sélectionneur brésilien a rapidement été contraint de changer ses plans suite à la blessure aux adducteurs de Neymar. Pour le remplacer, Richarlison a fait son entrée en jeu et l'attaquant d'Everton a été un des hommes du match. Les Brésiliens ont longtemps ronronné jusqu'à la première occasion pour Roberto Firmino après 20 minutes de jeu. Longtemps cantonné à jouer en défense face au pressing haut du Brésil, le Cameroun est petit à petit parvenu à sortir de sa coquille et à venir inquiéter la charnière centrale brésilienne 100% Ligue 1 avec le Parisien Marquinhos, qui a récupéré le brassard de capitaine abandonné par Neymar, accompagné du Bordelais Pablo.

Richarlison débloque la situation


Rarement en vue, Karl Toko Ekambi a pris de la vitesse sur l'aile gauche à la 35eme minute pour combiner avec Gaëtan Bong, capitaine du soir des Lions Indomptables. Ce dernier a cherché Bahoken au premier poteau mais Danilo a su revenir pour stopper l'offensive camerounaise. Mais la fin du premier acte a été brésilienne car, suite à une occasion franche suite à un centre de Willian dévié par Djoum et sorti par Onana, Richarlison n'a laissé aucune chance au gardien du Cameroun pour l'ouverture du score juste avant la pause. D'entrée de deuxième période, Clarence Seedorf a décidé de changer de gardien avec l'entrée de Fabrice Ondoa... mais ce dernier a souvent donné des sueurs froides à sa défense. Après un dégagement des poings manqués, le gardien d'Ostende a fait une improbable sortie très loin de sa cage sur un dégagement d'Ederson, ce qui a offert un ballon de but à Gabriel Jesus, entré à la place de Roberto Firmino à la pause. Mais le buteur de Manchester City a trouvé le poteau droit du but camerounais.

Le Brésil n'a pas su se mettre à l'abri


Le Brésil n'a pas mâché ses efforts avec pléthore de situations dangereuse tout au long des 45 dernières minutes. Et, côté Camerounais, Clarence Seedorf a renforcé sa ligne d'attaque sans toutefois changer sérieusement la donne. Sur une belle inspiration, Arthur a trouvé la barre transversale d'une frappe des 30 mètres avant que Fabrice Ondoa, finalement entré dans son match, ne fasse un véritable show pour conclure le match. Suite à une intervention sur une bonne tentative signée Allan, le gardien camerounais s'est distingué avec un double arrêt exceptionnel. Après avoir dévié une tentative à bout portant de Gabriel Jesus sur Richarlison, il est parvenu à stopper la tentative du Toffee d'un sacré réflexe. La Canarinha a eu une ultime frayeur au bout du temps additionnel avec une tête sur le poteau signée un Jacques Zoua en position de hors-jeu. Mais le Brésil conclue sa tournée mondiale 2018 par un ultime succès entaché par la blessure de Neymar et va désormais pouvoir préparer sa Copa América quand le Cameroun pourra tirer des enseignements positifs de cette rencontre en vue de la CAN 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.