Allegri se réjouit d'un retour en grâce de la contre-attaque

Allegri se réjouit d'un retour en grâce de la contre-attaque©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le samedi 07 décembre 2019 à 11h30

Alors que le jeu pratiqué par le FC Barcelone de Pep Guardiola a été l'exemple à suivre pendant nombre d'années, l'ancien entraîneur de la Juventus Massimiliano Allegri a confié au Corriere della Sera son bonheur de voir le jeu basé sur la contre-attaque faire son retour.



Le règne du jeu basé sur la possession de balle n'est plus ! C'est, en tout cas, ce qu'affirme Massimiliano Allegri au fil d'un entretien accordé au quotidien italien Corriere della Sera. Pour l'ancien entraîneur de la Juventus, l'exemple qu'a été pendant des années le jeu pratiqué par le FC Barcelone sous les ordres de Pep Guardiola n'a plus la cote, comme les difficultés traversées actuellement par Manchester City le démontrent. « J'observe un grand retour du jeu en contre-attaque. Pendant 20 ans, nous avons été dans l'erreur à suivre Pep Guardiola. Son football n'était pas adapté à tout le monde, analyse le technicien italien. Pour cela, il vous faut des joeuurs comme Andres Iniesta, Xavi Hernandez et Lionel Messi. Nous avons considéré être une leçon pour tout le monde quelque chose qui ne s'applique qu'à eux. » Ce retour de la contre-attaque comme guide peut être illustré par le Liverpool de Jürgen Klopp qui, avec son jeu direct, a remporté la Ligue des Champions la saison passée en renversant le FC Barcelone sur son passage et se montre impérial en Premier League depuis le début de la saison.

Allegri a du mal à comprendre Sacchi

Au cours de cet entretien, Massimiliano Allegri a également réglé quelques comptes au niveau tactique avec Arrigo Sacchi. « Quand j'entends Arrigo Sacchi parler de conservation du ballon et d'avoir une attitude proactive, je ne comprends pas ce qu'il avance et ça m'ennuie, assure l'ancien entraîneur de la Juventus. Pourquoi jouer sur la verticalité ne serait pas quelque chose considéré comme du football proactif ? » Et Massimiliano Allegri est même allé jusqu'à s'amuser des choix effectués par le passé par son aîné. « J'ai vu les matchs des équipes de Sacchi 20 fois. Je me souviens de celui joué à San Siro dans lequel l'AC Milan a marqué cinq buts face au Real Madrid, assure celui dont le nom revient à chaque fois qu'un poste se libère. Ils ont joué de manière directe, c'était un Milan vertical, qui jouait en contre-attaque, ce qui n'est pas facile à faire. Mais, quand vous parvenez à maîtriser ça, c'est un énorme spectacle. » Un jeu qui semble en mesure de battre en brèche les défenses les plus solides, mais qui demande les joueurs adéquats, comme le jeu de possession de Pep Guardiola.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.