Algérie : Un dirigeant et un agent écroués

Algérie : Un dirigeant et un agent écroués©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 08 juin 2020 à 12h00

Un dirigeant de l'ES Sétif et un agent de joueur ont été écroués, alors que la justice algérienne a procédé dimanche à une série d'auditions dans l'affaire des matchs truqués.

Le football a beau être arrêté en Algérie depuis près de trois mois pour cause de coronavirus, le championnat continue de défrayer la chronique en étalant ses mauvaises habitudes. Tout est parti de la publication, le 13 mai dernier, d'une communication téléphonique entre le président de l'ES Sétif et un agent de joueurs. Il y était question d'arrangement de matchs et de corruption. Le ministère de la Jeunesse et des Sports avait alors introduit une action en justice. Les principaux protagonistes présumés ont été auditionnés dimanche par le procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed.

Un président de club sous contrôle judiciaire

Le directeur général de l'ES Sétif Fahd Halfaya (photo), et l'agent de joueurs Nassim Saadaoui ont été écroués. Quant au président de l'US Biskra, Abdellah Benaïssa, il a lui été placé sous contrôle judiciaire. Le dirigeant avait affirmé avoir été contacté par une personne pour arranger le match perdu à domicile face à l'ES Sétif (0-2), dans le cadre de la 21eme journée de Ligue 1. Face à l'enchaînement des rebondissements de cette affaire, la Fédération algérienne de football s'était réunie avec la FIFA et a mis en place un département Intégrité. Cela évitera que l'instance internationale s'implique directement dans le traitement de cet épineux dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.