Algérie : Rabah Madjer sur un siège éjectable

Algérie : Rabah Madjer sur un siège éjectable©Media365

Patrick Juillard, publié le mardi 05 juin 2018 à 12h25

Le sélectionneur de l'Algérie, Rabah Madjer, voit les signaux négatifs se multiplier quant à son avenir sur le banc des Fennecs.

La défaite de l'Algérie face au Cap-Vert (2-3), vendredi dernier à Alger, a accéléré le processus de disgrâce du sélectionneur des Fennecs, Rabah Madjer. Déjà déchargé de l'équipe nationale locale le mois dernier, l'homme à la talonnade pourrait également être éjecté de son poste à la tête de l'équipe A, en cas de nouvelle contre-performance, jeudi face au Portugal. Après la déconvenue face au Requins Bleus, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, avait ouvert la boîte à gifles. « Perdre de cette façon est inacceptable, même pour un match amical », avait lâché le représentant du gouvernement, avant de menacer ouvertement le staff en place. « Nous avons des joueurs d'un niveau mondial, perdre de cette façon n'est pas normal, il faut faire le point, évaluer les résultats avec tous les acteurs. »

Lundi, la Fédération algérienne de football a publié un communiqué afin de calmer le jeu. « Des voix non autorisées se sont élevées pour réclamer des changements dans la gestion technique de l'équipe nationale A notamment au lendemain de la défaite en match amical face au Cap-Vert. Le président de la FAF et son Bureau fédéral, tout en respectant les avis des uns et des autres, rappelle à l'opinion publique que toutes les décisions engageant l'avenir du football national et de l'équipe nationale sont de la seule et unique souveraineté du Bureau fédéral de la FAF, indique l'instance. Aussi, le président de la FAF et les membres du Bureau fédéral dénoncent la campagne d'acharnement menée contre la personne du sélectionneur national surtout à la veille d'une rencontre amicale aussi importante contre le Portugal. »

Une manière de souligner que le sélectionneur est attendu au tournant. « Si je démissionne je laisserai l'équipe nationale dans une situation catastrophique. C'est pour ça que je ne vais pas démissionner », avait déclaré Rabah Madjer après la défaite contre le Cap-Vert. Mais aura-t-il le choix ?

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.