Algérie : Rabah Madjer droit dans ses bottes, un parfum de fin de règne

Algérie : Rabah Madjer droit dans ses bottes, un parfum de fin de règne©Media365

Patrick Juillard, publié le vendredi 08 juin 2018 à 13h45

Le sélectionneur de l'Algérie Rabah Madjer a beau balayer la question, son avenir est plus que jamais remis en cause à la tête des Fennecs.

L'Algérie a beau avoir perdu sèchement contre le Portugal (3-0), sans montrer grand-chose de bon, Rabah Madjer s'est montré « droit dans ses bottes », jeudi soir en conférence de presse d'après-match. « Notre objectif demeure la préparation du match contre la Gambie », a rappelé le sélectionneur des Fennecs, qui s'efforce de tirer du positif de cette fessée. « Je remercie mes joueurs pour avoir donné le meilleur d'eux-mêmes. C'est en affrontant des équipes de cette stature que nous pouvons bien préparer nos prochaines échéances continentales. C'est contre les grandes équipes qu'on se prépare bien », a indiqué Madjer, visiblement adepte de la méthode Coué.

Madjer : « On va continuer à préparer la CAN »


Son avenir sur le banc national ? Il n'en parlera pas, comme si la question n'avait pas lieu d'être après une quatrième défaite de rang : « Ce n'est pas le sujet de notre conférence de presse. Nous sommes là pour parler du match contre le Portugal. Je continue à travailler normalement sans tenir compte de ce qui se dit à droite et à gauche. Nous avons perdu contre une grande équipe. Nous avons commis certes des erreurs impardonnables, mais c'est de cette façon que nous corrigerons nos erreurs. C'est un match qui restera dans l'histoire. On va continuer à préparer la CAN »

Au menu du bureau fédéral du 24 juin ?


Hué jeudi soir par une partie des supporters algériens, Rabah Madjer en aura-t-il le loisir ? Avec un prochain match officiel dans près de trois mois, la Fédération algérienne de football dispose de la fenêtre de tir requise pour procéder au remplacement de l'ancienne idole. Jeudi, avant la rencontre à Lisbonne, le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, avait temporisé, estimant que le résultat d'un match ne pouvait « sceller le sort du sélectionneur. » « Un bilan sera établi après le match amical contre le Portugal », avait ajouté le dirigeant, précisant que le sujet serait au menu des débats de la prochaine réunion du bureau fédéral, prévue le 24 juin. Rabah Madjer devrait être alors fixé. Plusieurs signaux faibles, avec par exemple les rumeurs donnant son adjoint Djamel Menad en partance pour la JS Kabylie, ne seront pas de nature à le rassurer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.