Algérie : Lucas Alcaraz va prendre la porte

Algérie : Lucas Alcaraz va prendre la porte©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le mercredi 11 octobre 2017 à 19h50

Lucas Alcaraz a été démis mercredi de ses fonctions de sélectionneur de l'Algérie, a annoncé mercredi à l'AFP une source interne à la Fédération algérienne.

Pour Lucas Alcaraz, le couperet est tombé ce mercredi lors d'une réunion de la Fédération algérienne de football (FAF) : l'Espagnol, nommé en avril dernier, n'est plus le sélectionneur des Fennecs. L'officialisation ne saurait tarder. « Les membres du bureau fédéral ont décidé à l'unanimité le limogeage de l'entraîneur national », a déclaré à l'AFP une source au sein de l'instance. « Ils ont exigé son départ avant le match contre le Nigeria », prévue le 10 novembre à Constantine, dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2018, a ajouté la source, sous couvert d'anonymat. Les discussions autour des indemnités de rupture de son contrat (qui courait jusqu'en 2019) devraient commencer dans les prochains jours.

UN PROJET DE JEU INTROUVABLE

Nommé par Kheireddine Zetchi dans la foulée de son arrivée à la tête de la FAF, Lucas Alcaraz était supposé incarner un changement de logiciel de jeu pour les Fennecs, le plus souvent dirigés par des techniciens issus de l'école de formation française. Loin de tenir cette promesse, le bilan de l'ancien entraîneur de Grenade s'avère piteux : trois défaites en trois matchs de qualifications au Mondial, pour deux victoires étriquées, en amical contre la Guinée et contre le Togo en éliminatoires de la CAN 2019. Plusieurs cadres (Mahrez, Slimani, Bentaleb) avaient été écartés lors du dernier rassemblement pour un supposé manque d'implication. La nouvelle rouste subie à Yaoundé par une équipe amorphe tend à prouver que le mal était plus profond.

DÉJÀ QUATRE COACHS DEPUIS 2014

« Les Algériens ne l'aiment pas, avait déclaré ce week-end à Echorouk TV Kheireddine Zetchi, interrogé sur celui qui était encore son sélectionneur national. Mais si on continue avec cette politique de limoger le sélectionneur chaque fois qu'il perd deux matches, on aura des difficultés à trouver des entraîneurs. » C'est pourtant la difficulté à laquelle l'Algérie a choisi de se confronter en limogeant son quatrième sélectionneur depuis le départ de Vahid Halilhodzic à l'été 2014. Après Christian Gourcuff, Milovan Rajevac, Georges Leekens et donc Lucas Alcaraz, qui sera le prochain à tenter de relever le défi algérien ?

 
2 commentaires - Algérie : Lucas Alcaraz va prendre la porte
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]