Algérie : Belmadi le sent bien, mais...

Algérie : Belmadi le sent bien, mais...©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le jeudi 24 mars 2022 à 19h55

Djamel Belmadi, sélectionneur de l'Algérie, et son capitaine Riyad Mahrez ont répondu aux questions de la presse, jeudi à la veille de leur rencontre de barrage du Mondial 2022 face au Cameroun.

Djamel Belmadi et Riyad Mahrez se sont présentés face à la presse, jeudi à Douala à J-1 de la manche aller du barrage du Mondial 2022 face au Cameroun. Le sélectionneur et son maître à jouer et capitaine abordent ce grand rendez-vous avec détermination, mais non sans humour. C'est ainsi que le coach a dédramatisé le fait de jouer sur la pelouse de Japoma, attachée aux échecs de la dernière CAN. « Le match est tellement important que venir jouer ici ou là devient anecdotique, a déclaré Djamel Belmadi, dans des propos repris par DZ Foot. On est venus ici il y a deux mois mais c'est du passé maintenant. (...) Nous avons choisi de faire notre stage à Malabo (en Guinée équatoriale, ndlr) pour une question de logistique. On aurait aimé visiter le Cameroun, aller à Yaoundé, etc. (rires). Mais on nous aime beaucoup à Douala et Japoma! »

« Faire quelque chose de grand »

Cette manche aller, Djamel Belmadi la sent bien. « J'ai une très bonne sensation, tout le monde est vraiment concentré, tout le monde a une très grande envie de faire quelque chose de grand. Déjà ici, et on verra plus tard à Tchaker, dans quatre jours. Ici, on vient avec beaucoup d'envie. On est concentré, on a hâte. C'est la Coupe du Monde, l'atteindre, c'est notre objectif. On saura se comporter sur le terrain », a indiqué le boss des Fennecs, qui garde toutefois sa lucidité quand on l'interroge sur son cas personnel. « Nous avons d'offrir à notre peuple une qualification en Coupe du Monde. Si nous ne nous qualifions pas, je n'attendrais pas que l'on me licencie, je prendrais mes responsabilités », avoue Belmadi.

Mahrez a un grand objectif

Interrogé sur Nouhou Tolo, le latéral gauche camerounais auteur d'une bonne CAN et chargé de lui mettre des bâtons dans les roues, Riyad Mahrez ne se démonte pas. « J'ai l'habitude de jouer face à de très gros défenseurs chaque week-end et on verra demain si c'est un grand défenseur », s'amuse le joueur de Manchester City, qui ne fait pas mystère de son ambition. « On a très bien travaillé à Malabo. On est prêts, on connaît la grandeur de ces deux matchs et ce sera à nous de le montrer demain pour rendre notre peuple fier. À 31 ans, se qualifier en Coupe du Monde est mon objectif principal », a conclu Mahrez.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.