Al-Rayyan - Blanc : "Le championnat du Qatar ne m'est pas étranger"

Al-Rayyan - Blanc : "Le championnat du Qatar ne m'est pas étranger"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le dimanche 20 décembre 2020 à 18h22

Al-Rayyan tient officiellement son nouvel entraîneur en la personne de Laurent Blanc, qui retrouve donc enfin un banc avec Franck Passi en tant qu'adjoint. Le technicien français s'est exprimé pour la première fois dans ce rôle.



Laurent Blanc a été présenté samedi en tant que nouvel entraîneur d'Al-Rayyan, tenant ainsi sa première conférence de presse depuis quatre ans et demi : "Je suivais le championnat du Qatar, j'ai une idée dessus depuis que j'ai travaillé au PSG. Ne l'oublions pas, et vous le savez, les liens sont très étroits entre le club et Doha... Ce championnat ne m'est donc pas étranger. L'aventure sportive et les conditions sont intéressantes. Ce qui m'intéresse le plus, avec mon staff, c'est de remettre Al-Rayyan à la place qu'il doit occuper." Le premier test pour l'ancien coach du Paris Saint-Germain, dès mardi, sera d'envergure, face à Al-Sadd qui occupe largement la place de leader du championnat après neuf journées (avec six points d'avance sur le deuxième).

Six points de retard sur le deuxième, sept d'avance sur la zone rouge

Al-Rayyan est sixième avec treize points, soit au milieu de tableau puisque la première division qatarienne comporte douze clubs. En toute logique, le club est à un tournant de sa saison - alors que la phase aller s'achèvera dans deux matchs -, avec six points de retard sur le deuxième et sept unités d'avance sur la zone rouge.


Parmi les points positifs, Al-Rayyan dispose de la meilleure défense (avec huit buts encaissés). Mais la dynamique récente, avec trois matchs sans victoire, est une des plus mauvaises. Ce qui a donc également conduit les dirigeants à accélérer le processus de recrutement de Laurent Blanc, qui succède à l'Uruguayen Diego Aguirre (à ne pas confondre avec le Mexicain Javier Aguirre, ancien coach de l'Atlético qui avait aussi battu le France avec le Mexique au Mondial 2010). Enjoué, Laurent Blanc a notamment enjoint Franck Passi, qui devient enfin son adjoint, à sourire un peu plus en le taquinant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.