Ahmad remis en liberté après une journée d'interrogatoire

Ahmad remis en liberté après une journée d'interrogatoire©Media365

Patrick Juillard, publié le vendredi 07 juin 2019 à 01h25

Le président de la CAF, Ahmad, a été remis en liberté jeudi soir après une journée d'interrogatoire par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.

Le président de la CAF, Ahmad, a été remis en liberté par les autorités françaises. Le dirigeant malgache avait été interpellé en début de matinée pour être entendu par les services de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLIF), dans le cadre d'une enquête sur la société Tactical Steel. Basée dans le Var, cette entreprise s'était vue octroyer un marché par la CAF (pour la fourniture d'équipements destinés notamment à habiller les volontaires du CHAN 2018) pour un montant bien supérieur à celui du contrat initial signé avec l'équipementier Puma, rompu unilatéralement par l'instance. Tard dans la soirée, la Confédération africaine de football n'avait pas communiqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.