Ahmad, le président de la CAF, a été interpellé à Paris

Ahmad, le président de la CAF, a été interpellé à Paris©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le jeudi 06 juin 2019 à 13h55

Selon Jeune Afrique, Ahmad, le président de la CAF, a été interpellé à Paris pour être entendu sur une affaire de corruption présumée.

L'information a fait l'effet d'une bombe. En toute fin de matinée, Jeune Afrique révélait en exclusivité qu'Ahmad, le président de la Confédération africaine de football, avait été interpellé quelques heures plus tôt à son hôtel à Paris, où il séjournait pour assister au congrès de la FIFA. D'après nos confrères, le dirigeant malgache a été entendu par les services de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF). Cette unité spécialisée de la police française enquête sur la rupture unilatérale du contrat avec Puma, au profit de Tactical Steel. Basée dans le Var, cette société aurait bénéficié de favoritisme, à en croire les informations révélées en mars dernier par le bihebdomadaire algérien Botola. Voilà qui fait pour le moins désordre au lendemain d'une décision controversée de la CAF de faire rejouer sur terrain neutre la finale retour de la Ligue des Champions africaine entre l'Espérance de Tunis et le Wydad Casablanca.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.