Vie privée : le souvenir dramatique de Gomis

Vie privée : le souvenir dramatique de Gomis©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 05 septembre 2017 à 17h31

A l'occasion de son départ de l'OM, Bafétimbi Gomis s'est longuement confié lors d'un entretien accordé au journal "L'Equipe". Même s'il avoue qu'il aurait "aimé avoir une proposition qui puisse marquer une réelle confiance" et que son amour pour le club marseillais soit réciproque, le footballeur de 32 ans, qui évolue désormais en Turquie, ne regrette pas son aventure avec l'OM, "magnifique", autant "humainement" que "sportivement" a-t-il déclaré.

D'un point de vue plus personnel, Bafétimbi Gomis confie que ce départ lui a permis d'être là pour son papa dans les derniers moments : "J'ai aussi eu la chance de me rapprocher de mon père, raconte-t-il, de lui donner un peu de plaisir dans la maladie. Il est mort dans mes bras. Et les derniers mots qu'il m'a dits, avant de partir, c'était : "C'est toi, maintenant, qui deviens le patron de la famille. Fais en sorte de faire les bons choix dans ta vie d'homme et pour ta carrière." Cela a pesé aussi dans ma réflexion. À travers ces mots, j'ai compris qu'il ne fallait pas forcer le destin".



Autre révélation au cours de cette interview, le footballeur explique avoir été agressé à la veille du dernier match de championnat par des supporters qui lui reprochaient de faire la panthère, ce qui faisait référence à l'AS Saint-Etienne, l'un de ses premiers clubs. Un incident qui aurait également compté dans sa décision de ne pas rester à l'OM.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.